BFMTV

Qui est Wejdene, la jeune chanteuse révélée par Tik Tok?

Encore inconnue du grand public il y a quelques semaines, Wejdene enchaîne les millions de vues grâce au clip de l'entraînant Anissa. La chanson fait l'objet d'un challenge sur Tik Tok, où elle génère près de 100.000 vidéos.

Qui en veut à Anissa, et pourquoi ce nom parcourt-il les réseaux sociaux depuis une semaine? Parce qu'il est scandé par Wejdene, nouvelle venue sur la scène R&B française. Encore peu connue des radios, la jeune chanteuse voit sa popularité exploser sur le web grâce à cette ballade vengeresse adressée à celui qui l'a trompée avec sa cousine, Anissa

"L'histoire d'Anissa, c'est réel. C'est vraiment vrai", assure cette originaire de Brunoy (Essonne) à BFMTV. Le prénom lui colle déjà à la peau: "Dans la rue, il y en a trop (qui m'appellent) Anissa! Moi je rigole avec eux, ils me font rire. Ils sont vraiment bon délire." Preuve de la résonance du morceau. 

"C'est pas français? J'm'en bats les c******s!"

La formule rappelle forcément celle d'Aya Nakamura et du fameux Djadja. Sur le fond (un règlement de comptes amoureux) comme sur la forme: rythme entraînant, anglicismes ("Je pouvais dead pour toi"), lyrisme sacrifié sur l'autel des années 2020 ("Alors c'est bon, tu m'as trompée? Maintenant bah j'vais t'bloquer"). Comme l'interprète de Comportement, si souvent pointée du doigt pour ses libertés prises avec la langue française, Wejdene malmène la grammaire. Mais elle le fait sciemment, s'en amuse et surtout, elle devance les critiques.

Dans son clip, après avoir lâché un "tu hors de ma vue" dépourvu de verbe, elle coupe la musique avec une séquence d'interview. "C'est pas du tout français!", s'exclame la journaliste qui l'interroge. "En vrai, j'm'en bats les c******s", répond la chanteuse dans un sourire radieux. 

Carton sur la toile

Le clip, sorti le 27 mai, cumule déjà près de 6,5 millions de vues. Mais les rimes d'Anissa se reprennent sur Tik Tok depuis la mi-avril, quand le morceau est sorti. Consciente qu'un bon buzz sur le web vaut tous les passages sur MTV, Wejdene a lancé le #ChallengeAnissa sur le réseau de partage de vidéos, ultra-populaire chez les adolescents. Une mini-chorégraphie à réaliser sur la chanson. Depuis, plus de 877.000 utilisateurs, alors en plein confinement, ont relevé le défi. Comme autant de publicités gratuites. 

Affaire de voisins

Wejdene chante depuis toute petite. "C'est vers le collège qu'on a commencé à me dire 'Wejdene, t'as une voix'! Surtout mon professeur de musique", se rappelait-elle en mars dans l'émission Tohu Bohu, de la radio VL. "Je ne prenais pas ça au sérieux, j'étais jeune". Malgré tout, elle décide de se filmer en train de chanter et publie les vidéos sur les réseaux sociaux, pour ses proches. C'est par ce biais que Feuneu, jeune homme qui vit dans le même quartier, repère ses talents de chanteuse. Il dirige le label indépendant Guette Music, et décide de la prendre sous son aile. 

Si le grand public découvre Wejdene avec Anissa, les initiés la suivent depuis plusieurs mois. Avec Feuneu, elle a sorti deux morceaux. J'attends, d'abord, publié en décembre. Le clip, pour lequel elle a mis ses copines à contribution, a été tourné dans son quartier. Puis J'peux dead, chanson d'amour sortie en février. Chacun de ses clips a fait 3 millions de vues de plus que le précédent.

Et l'ascension devrait se poursuivre: la jeune femme (qui entretient le mystère autour de son âge) table sur une nouvelle sortie tous les deux mois. "Pour montrer que je suis vraiment dans le game", affirme-t-elle dans Tohu Bohu. Elle enchaîne également les collaborations: après un feat. avec Larsé, elle devrait en sortir un avec S-Pion. Avant, peut-être, de réaliser le duo de ses rêves avec Jul. L'intéressé n'y semble pas opposé. Il y a quelques jours, il postait un extrait d'Anissa en story sur Instagram. Wejdene va-t-elle s'imposer dans la bataille des tubes de l'été, déjà bien entamée

Benjamin Pierret