BFMTV

L'astronaute Thomas Pesquet s'invite dans le dernier clip de Yuksek

L'artiste et l'astronaute ont collaboré le temps d'un clip produit par l'agence spatiale européenne. Le morceau intitulé Live Alone, met en parallèle le quotidien des deux hommes, et confronte leurs solitudes.

La collaboration est inédite. Le compositeur de musique électronique Yuksek, accompagné à la voix par Roman Rappak, le chanteur du groupe londonien Breton, s'est associé à Thomas Pesquet pour concevoir le clip de Live Alone.

L'astronaute star des réseaux sociaux, en orbite depuis le mois de mars, a accepté de prêter son image pour les besoins d'une vidéo produite par l'Agence spatiale européenne (ESA). Ses abonnés ne sont pas sans savoir que Thomas Pesquet, fin connaisseur de musique, distille régulièrement ses préférences du moment sur son compte Twitter, sous le hashtag #song4space.

Entre terre et ciel, littéralement

Le clip suit le quotidien des deux protagonistes, en total décalage et pourtant si semblable: Thomas Pesquet, confiné dans la station spatiale internationale, à des milliers de kilomètres de la Terre, et Yuksek, sur terre, mais enfermé entre les quatre murs de son studio d'enregistrement. Lorsque l'un admire l'immensité du globe, l'autre lève les yeux vers les étoiles au loin.

"L’idée de cette vidéo est venue d’une rencontre avec Yuksek à Paris avant mon départ", se souvient le jeune astronaute, dans un entretien relayé par Culture Box. "On a réussi à trouver le temps de concrétiser ce projet pour créer un clip en partie tourné dans l’espace, ce n’est quand même pas tous les jours." A la suite de cet échange, le producteur de musique électronique lui a transmis son album Nous Horizon, encore inachevé.

"En discutant par la suite, on a eu cette idée de faire un clip qui mette en parallèle le travail en solitaire des studios et son expérience incroyable", ajoute Yuksek. "Il a donc accepté très gentiment de tourner ces quelques images (à bord de la station spatiale ISS) exclusivement pour moi et je l'en remercie."

Début janvier, l'astronaute a également participé au morceau C'est juste une petite chanson, pour l'album des Enfoirés.

M. J.