BFMTV

Comment Maître Gims a essayé de participer à l'album posthume de Johnny Hallyday

Maître Gims

Maître Gims - Fethi Belaid / AFP

Pour son nouvel album, Maître Gims s'est inspiré de Charles Aznavour et Johnny Hallyday. Grand fan du rockeur préféré des Français, il aurait souhaité participer à son album posthume.

Actuellement en promotion pour son troisième album solo, Ceinture noire, Maître Gims évoque dans Le Monde sa méthode de travail et sa transition du rap à la pop urbaine. L'interprète de Belle explique ne pas vouloir faire du rap conscient:

"Ce n’est pas mon style", précise-t-il. "Je parle du monde, de l’état de la planète, je n’entre pas dans les détails politiques, c’est trop sensible, trop miné. La politique, ce ne sont que des groupes de gens qui se tapent dessus". 

"Johnny était comme les guerriers sur un champ de bataille"

Pour son nouvel album, Maître Gims s'est inspiré de la chanson française, Charles Aznavour et Johnny Hallyday en tête. Grand fan du rockeur préféré des Français, il aurait souhaité participer à son album posthume, confesse-t-il au Monde

"Je n’en ai pas eu l’occasion, il y a tellement de gens autour de lui. J’ai essayé, mais c'était trop tard, ils avaient déjà bouclé leur projet. Je lui aurais proposé de faire de la grande pop. Un morceau comme Tant pis, je l’aurais bien vu chanter par Johnny".

Il poursuit: "Quand il chantait, c’était toujours avec conviction. Il était comme les guerriers sur un champ de bataille qui savent que tout est foutu mais qui gardent espoir".

La dernière bataille de Johnny Hallyday se livre actuellement dans les tribunaux. La prochaine audience aura lieu le 24 mai prochain au tribunal de grande instance de Nanterre. Laura Smet et David Hallyday espèrent obtenir un droit de regard sur l'album inédit de leur père.

Jérôme Lachasse