BFMTV

Matrix, 20 ans, et plus à la mode que jamais

Le film Matrix, qui fête ses 20 ans, inspire encore les tendances  d'aujourd'hui

Le film Matrix, qui fête ses 20 ans, inspire encore les tendances d'aujourd'hui - Warner Bros. - Capture d'écran

Alors que le premier volet de la saga culte de science-fiction fête ses vingt ans, la mode s'inspire plus que jamais des tenues de Néo, Trinity et Morpheus.

Vingt ans après sa sortie au cinéma, Matrix inspire plus que jamais le monde de la mode. Depuis plusieurs saisons, marques, créateurs et célébrités puisent volontiers leur inspiration dans l'esthétique futuriste - du moins dans les années 1990 - de la trilogie des soeurs Wachowski. A la manière de Néo qui évite les balles en défiant les lois de la gravité, ce savoureux mélange de cyber-punk, gothique chic et minimalisme échappe, depuis maintenant deux décennies, au risque d'être taxé de ringard.

Sorti en France le 31 mars 1999, Matrix, porté par l'acteur Keanu Reeves, avait aussitôt influencé la planète fashion. De John Galliano pour Dior Haute Couture à Vera Wang, les créateurs avaient difficilement résisté à l'appel du cuir, du total look noir et des trench-coats brillants. Et en 2019, les looks de Néo, Trinity et Morpheus ont toujours leur place sur les défilés. Après un retour timide sur les podiums en 2017 et 2018, ils s'imposent cette année comme LA tendance à suivre. 

Quand le futur rencontre les années 1990

Qu'on soit sensible ou non à ce type d'esthétique, impossible d'être indifférent à ces tenues reconnaissables entre mille. Ces silhouettes cultes et avant-gardistes, on les doit à la costumière Kym Barrett, qui a imaginé un savant mélange entre futur dystopique et... années 1990. Une époque "où tout était morne et monochrome", "plutôt oppressant, sombre et un peu lugubre", selon elle.

"J'ai essayé de raconter une histoire sur ce que cela pourrait être de vivre dans ce monde. Je n'ai jamais su précisément dans quel futur ça se passait, mais je voulais donner l'impression d'un univers avec de plus grandes possibilités, et maintenant nous y sommes", confiait-elle l'an dernier dans les pages de Glamour US.

Que vous soyez fan de la trilogie, bête de mode ou juste curieux, retour en images sur les trois éléments-clés qui constituent le fameux "style Matrix" - à adopter d'urgence si l'on en croit la dernière Fashion Week.

1 - Les lunettes fines et futuristes

Noires, fines (voire microscopiques) et minimalistes, elles ont réussi à détrôner les modèles oversize, qui cachaient pourtant les regards des célébrités depuis le début des années 2000.

Après un retour en force sur les podiums (de Balenciaga à Alexander Wang en passant par Vêtements et Louis Vuitton), elles ont été adoptées par la nouvelle génération de it girls et stars d'Instagram (Kaia Gerber, Bella et Gigi Hadid, Hailey Baldwin, Kendall Jenner, Millie Bobby Brown), ainsi que par les popstars (Beyoncé, Ariana Grande, Rihanna ou encore Dua Lipa). 

Les grandes enseignes de fast-fashion ont aussitôt emboîté le pas aux maisons de luxe: en 2019, Néo aurait pu acheter sa paire de lunettes chez Zara et Mango, ou en un clic sur ASOS.

Neo dans Matrix - Kaia Gerber, Bella Hadid, Kendall Jenner
Neo dans Matrix - Kaia Gerber, Bella Hadid, Kendall Jenner © Warner Bros. / Instagram

2 - Le long manteau noir (en cuir, en croco ou en vinyle)

C'est LA pièce signature du film: le très, très long trench noir, à porter avec un total look en cuir pour les plus audacieux. Après une apparition sur les défilés homme (notamment chez Louis Vuitton et Balenciaga), ce fameux manteau n'a pas tardé à s'installer dans le vestiaire femme (chez Prada, Valentino, Saint Laurent ou encore Tommy Hilfiger, qui en a imaginé une version bordeaux). 

Les fans de Morpheus se tourneront bien sûr vers un modèle en (fausse) peau de crocodile, remis au goût du jour par Louis Vuitton, Hermès ou encore Balmain, à retrouver chez 16Arlington ou Marni. Les adeptes de Trinity, eux, préféreront une version en vinyle (Alexandre Vauthier, Off-White et Paco Rabanne y ont succombé) - une matière qui se décline à volonté en robe, combinaison, jupe et même pantalon. 

Morpheus dans Matrix - Manteau 16Alington (en haut) - Manteau Marni (en bas)
Morpheus dans Matrix - Manteau 16Alington (en haut) - Manteau Marni (en bas) © Warner Bros. - Capture d'écran
Trinity dans Matrix, manteau Paco Rabanne (haut), manteau Alexandre Vauthier (bas)
Trinity dans Matrix, manteau Paco Rabanne (haut), manteau Alexandre Vauthier (bas) © Warner Bros. - Capture d'écran

3 - Les bottes noires montantes

On les appelle aussi "combats boots" et "rangers" pour leur allure militaire, ou bien "lace-up boots" si lacets il y a. Elles sont noires, plus ou moins montantes, et dotées d'épaisses semelles prêtes à tout écraser sur leur passage pour conquérir le monde (ou survivre, au choix, à une session courses un samedi à 18 heures, ou à un concert de Metallica en fosse).

Lors de la dernière Fashion Week prêt-à-porter, les bottes "à la Matrix" ont ainsi fait de la concurrence aux cuissardes et autres escarpins vertigineux. A New York, Jeremy Scott les a associées à des total looks monochromes portés par des neo-punks. A Milan, Miuccia Prada a présenté un modèle montant jusqu'au genou équipé d'une semelle dangereuse et de poches amovibles. Chez Bottega Veneta, la botte en question est lisse, 100% futuriste et rappelle celle d'un cosmonaute.

Neo dans Matrix - Prada, Jeremy Scott et Bottega Veneta
Neo dans Matrix - Prada, Jeremy Scott et Bottega Veneta © Warner Bros. - Instagram - AFP
Nawal Bonnefoy