BFMTV

2014: l'année de l'overdose de selfies

Jennifer Aniston découvre un selfie, lors de la soirée promotionnelle du film "Cake".

Jennifer Aniston découvre un selfie, lors de la soirée promotionnelle du film "Cake". - Ari Perilstein - Getty - AFP

2014 a été l'année du selfie décomplexé. A bout de bras ou de perche bluetooth, les autoportraits pris au smartphone se sont multipliés ces derniers mois, sur tapis rouge ou en haut d'un gratte-ciel, des manifestations citoyennes aux photos de vacances. Vivement 2015.

Le selfie pourrait dater du début du XXe siècle, voire de 1839: le doute persiste. Pourtant, c'est en 2013 que la "photo prise de soi-même à bras portant avec son téléphone portable ou une webcam et vouée à être partagée sur les réseaux sociaux" a été élue mot de l'année par le célèbre dictionnaire anglais Oxford. Devant le "twerk". Après le retour du selfie en 2013, l'overdose en 2014?

A la cérémonie d'hommage de Nelson Mandela, le 10 décembre 2013, Barack Obama pose pour un selfie avec David Cameron et la Première ministre danoise, Helle Thorning-Schmid, à l'initiative de cette dernière. A partir de là, les chiens sont lâchés: si Obama le fait, pourquoi ne pas s'y mettre?

2014: décomplexés du selfie

En 2014, le selfie n'est plus honteux. La photo prise discretos dans le miroir de la salle de bain devient publique. Elle s'affiche sur les réseaux sociaux, seul dans un endroit MA-GNI-FIQUE ou entre amis, pour s'amuser. On tend les bras, on se moque de celui qui a du mal à cadrer et surtout on partage. Parce que c'est drôle.

Après Instagram et Snapchat, Dubsmash reprend l'idée de l'autoportrait. Le concept de la dernière appli mobile à la mode: chanter en playback sur une musique en se filmant sur son téléphone. Et bien sûr: partager la photo par MMS ou sur les réseaux sociaux. La Matinale de BFMTV s'est amusée a essayer Dubsmash.

Le selfie amuse même les stars qui non seulement se prêtent au jeu des fans mais en plus en postent depuis les lieux de tournage, leur tapis rouge ou leur salle de bain. Le compte Instagram de Kim Kardashian ou les photos privées de Scarlett Johansson qui ont fuitées en attestent: les stars aussi aiment les selfies.

En pleine cérémonie des Oscars, le 3 mars, la présentatrice Ellen DeGeneres se prend en photo, avec Bradley Cooper, Meryl Streep, Jennifer Lawrence, Brad Pitt... Bref: du beau monde. Ce selfie a également été une belle opération de com' pour un célèbre constructeur de smartphones coréens. La photo est un bel exemple de réussite, elle est partagée plus de 3,3 millions de fois sur Twitter. 

Selfie pour tous

Les entreprises qui ont surfé sur la vague du selfie sont légion. Amusant, léger et facile à faire, le concours de selfies succède aux lipdubs et autres vidéos d'entreprise. Se multiplient sur Internet les tutoriels webmarketing sur la bonne utilisation de ce phénomène de mode.

Cette tendance ouvre également un nouveau marché commercial. En 2014, la perche à selfie est devenue indispensable à tout bon touriste et des téléphones portables avec appareil photo grand angle ont été mis sur le marché avec cet argument.

Les cadenas du pont des Arts sont trop lourds? Remplaçons-les par des selfies propose la mairie de Paris. Des musées organisent même des concours pour leurs visiteurs, comme le NC Art Museum. Car oui, les musées se prêtent particulièrement bien à la pratique du selfie.

Selfie way of life

Comme tout phénomène de société, le selfie révèle à la fois le meilleur et le pire de notre mode de vie. Ainsi, un couple de Polonais, en vacances au Portugal a perdu la vie en tombant du haut d’une falaise de 80 mètres, sous les yeux de leurs enfants. La piste privilégiée par la police est celle du selfie qui a mal tourné.

D'autres faits-divers ont rythmé l'année 2014 comme quand le médecin de la comédienne américaine Joan Rivers, morte le 4 septembre dernier d'une crise cardiaque, s'est pris en photo avec sa patiente alors anesthésiée. Autre affaire: un couple a voulu se prendre en photo devant la maison de l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, à Nantes, avant d'être arrêté par la Police. Pas de chance.

En 2014, le selfie a été décliné sous de très nombreuses formes. Le public s'y amuse, les stars l'utilisent et les entreprises s'adaptent. Donc voilà, nous avons fait le tour du selfie. Et si en 2015, nous passions à autre chose? Aux drones? Trop tard.