BFMTV

Libéré sous caution, Jussie Smollett s'est rendu sur le tournage d'Empire pour clamer son innocence

Jussie Smollett le 1er novembre 2018

Jussie Smollett le 1er novembre 2018 - Tasia Wells - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

La star de la série Empire s'est rendu sur le tournage du programme pour clamer son innocence et s'excuser auprès du casting.

Ecroué jeudi après son inculpation pour dépôt de fausse plainte, l'acteur Jussie Smollett a été libéré après avoir payé 10.000 dollars de caution. Le comédien, star de la série Empire, s'est rendu sur le tournage du programme phare de la Fox pour clamer son innocence et s'excuser auprès du casting.

"Je suis désolé de vous faire vivre cela et de n'avoir pas répondu à vos appels. Je voulais m'excuser et, vous me connaissez, je ne vous ferai jamais quelque chose comme cela, vous êtes ma famille. Je jure devant Dieu, je suis innocent", aurait-il déclaré avant de quitter le tournage, rapporte TMZ.

Selon le site, les producteurs de la série ont renvoyé chez lui le comédien, qui avait beaucoup pleuré, lui demandant de revenir plus tard pour tourner sa scène. L'avenir de Jussie Smollett dans Empire n'est pas garanti, à en croire les médias américains. La Fox, qui produit et diffuse le programme, serait en train de réfléchir à la marche à suivre concernant l'acteur de 37 ans.

"Il a exploité la douleur et la colère du racisme"

Jussie Smollett, qui s'était dit victime d'une attaque raciste et homophobe, a inventé l'agression pour bénéficier d'"un coup de pub", a dénoncé de son côté la police de Chicago. "[L'acteur] "a exploité la douleur et la colère du racisme pour promouvoir sa carrière", a affirmé le chef de la police de Chicago, Eddie Johnson, lors d'une conférence de presse. 

La police possède également des enregistrements téléphoniques prouvant que Jussie Smollett a bien parlé avec ses agresseurs présumés avant les faits. Toujours selon les forces de l'ordre, l'acteur les aurait aussi payé 3.500 dollars, par chèque, pour mettre en scène l'agression.

"Je suis vraiment abasourdi"

Fin janvier, Jussie Smollett avait affirmé avoir été agressé par deux individus dans le centre de Chicago qui l'auraient abreuvé d'"insultes racistes et homophobes", avant de le frapper.

"Je suis vraiment abasourdi, je me demande pourquoi. Pourquoi quelqu'un, surtout un Noir américain, utiliserait le symbole de la corde pour faire des fausses accusations", a déploré le chef de la police de Chicago.

Jussie Smollett avait en effet prétendu qu'une corde avait été enroulée autour de son cou et qu'une substance chimique avait été renversée sur lui. Le nœud coulant est un symbole abhorré de l'esclavagisme et de l'époque des lynchages aux Etats-Unis.

Jérôme Lachasse avec AFP