BFMTV

Les Hallyday, un clan désuni

Deux mois après la mort de Johnny, le clan Hallyday est plus divisé que jamais. Une bataille juridique va s'engager entre les premiers enfants du rockeur, David et Laura, et son épouse Laeticia, autour de l'héritage.

La rupture est consommée, au sein du clan Hallyday, alors Laura Smet et son frère aîné, David Hallyday, ont annoncé ce lundi leur volonté de contester en justice le testament de leur père.

Les deux premiers enfants du rockeur disparu le 5 décembre dernier ont en effet découvert qu'ils étaient exclus du testament paternel. En vertu du droit californien, le patrimoine de Johnny Hallyday est en effet transmis exclusivement à son épouse Laeticia, puis à leurs deux filles, Jade et Joy.

Le clan Hallyday était apparu soudé, lors de l'hommage populaire rendu à Johnny, le 9 décembre, à Paris. Côte à côte, unis dans la douleur, à l'église de la Madeleine. Mais peu après la mort de Johnny, les premiers signes de discorde étaient apparus au sein de cette famille très recomposée.

Le communiqué de Sylvie Vartan

Les premiers désaccords portaient sur l'inhumation de l'idole du rock, à Saint Barthélemy. Dès le 11 décembre, Sylvie Vartan, la première épouse du chanteur, mère de son fils David, avait publié un communiqué, indiquant qu'elle n'assisterait pas à l'enterrement dans l'île des Antilles. Regrettant que Johnny soit enterré "si loin de nous tous qui l'aimons tant", elle s'était cependant dite "confortée à l'idée de savoir que David (Hallyday) et Laura (Smet) seront à Saint-Barth".

Avion séparé

Pour s'y rendre, les deux enfants de la star avaient choisi de faire avion séparé pour gagner Saint-Barth, et de s'y rendre par leurs propres moyens, sans prendre l'avion qui transportait Laeticia et la garde rapprochée de Johnny, son manager Sébastien Farran et Yarol Poupaud son guitariste. C'est également seuls, que David et Laura avaient été reçus à l'Elysée par Brigitte Macron, le 8 décembre, la veille de l'hommage. De quoi alimenter les premières rumeurs de tensions.

Un peu plus de deux mois après la mort du chanteur, la bataille juridique engagée par Laura Smet et son demi-frère David à l'encontre de Laeticia, Jade et Joy, ne risque pas d'arranger leurs relations.

Magali Rangin