BFMTV

Le récit des dernières heures de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday en avril 2016.

Johnny Hallyday en avril 2016. - Fred Payet - AFP

Le magazine Closer s'est procuré l'acte de décès du chanteur et retrace ses dernières heures, dans son édition publiée vendredi.

Johnny Hallyday est mort le mardi 5 décembre 2017 à 22h30. C'est ce qu'établit l'acte de décès du chanteur que s'est procuré Closer. Le magazine people évoque dans son dernier numéro publié ce vendredi, les dernières heures de la star, s'appuyant également sur le témoignage de proches présents à Marnes-la-Coquette ce soir-là.

Le chef Jean-François Piège et sa femme sont là, ils ont apporté le dîner. La cheffe Hélène Darroze, grande amie de Laetiticia, la mère et la grand-mère de Laeticia, la fameuse Mamie Rock sont également présentes. Il y a aussi le chauffeur et garde du corps de Johnny, Karl et son coach, Daniel Dos Reis. Et bien sûr les deux fillettes du couple, Jade et Joy ainsi que leur nounou.

"Il a levé les yeux au ciel"

Johnny Hallyday est aussi veillé par un médecin et deux infirmières. Vers 22 heures, le chanteur demande à être placé sur son fauteuil roulant. Il a alors "levé les yeux au ciel", puis son coeur s'est arrêté, comme le racontait Philippe Labro, dans son hommage à la Madeleine:

"Laeticia m'a confié 'Quand il est tombé, au sol, dans le bureau transformé en chambre d’hôpital, Johnny a levé les yeux au ciel. Et puis, il s’en est allé'."

Le médecin tentera ensuite de le ranimer pendant une demi-heure, en vain. Lorsque Laeticia entre dans le bureau, le médecin lui dit "c'est fini". Effondrée, elle demande à le voir, évoque Closer. Mais le médecin a encore besoin d'écrire l'acte de décès. A 23h30, le médecin appelle David Hallyday, pour lui annoncer la mort de son père. Le fils aîné du rockeur, sous le choc, préfère prévenir lui-même sa soeur Laura.

La dépêche AFP tombe à 2h44

Sébastien Farran, le manager de Johnny, qui n'était plus sur les lieux, revient à Marnes-la Coquette. Son nom apparaît d'ailleurs sur l'acte de décès de Johnny, en tant que témoin. Il aide alors Laeticia à rédiger le communiqué qui sera envoyé à l'AFP, et qui commence par ces mots:

"Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J'écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c'est bien cela. Mon homme n'est plus."

La dépêche AFP tombe à 2h44. Laeticia a déjà prévenu Brigitte Macron. La première dame transmet au Président. Un communiqué présidentiel est préparé.

David et Laura, accompagnés de Nathalie Baye, ne viendront se recueillir auprès de la dépouille de Johnny que le lendemain, le 6 décembre à 14 heures, après une nuit passée dans un état de sidération total. L'heure est au deuil et à la douleur.

Deux mois après la mort de Johnny Hallyday, ses enfants et sa femme se déchirent son héritage et communiquent par avocats interposés.

M. R.