BFMTV

Journée sans voiture: Fabrice Eboué défie Anne Hidalgo de prendre le RER en banlieue

L'humoriste Fabrice Eboué et la maire de Paris Anne Hidalgo sont en désaccord sur la Journée sans voiture.

L'humoriste Fabrice Eboué et la maire de Paris Anne Hidalgo sont en désaccord sur la Journée sans voiture. - Charly Triballeau - Mathieu Alexandre - AFP

Hostile à la Journée sans voiture, dont la dernière édition s'est tenue dimanche dernier à Paris, Fabrice Eboué a répondu au message ironique de la maire de Paris, qui lui conseillait de prendre le métro. Non seulement il l'a fait, mais il lance maintenant un défi à Anne Hidalgo.

Fabrice Eboué a pris le métro. En soi, ce n'est pas une nouvelle ébouriffante, des tas de gens s'adonnent à ce petit plaisir tous les jours. Si l'humoriste s'est aventuré dans une rame de métro parisien, c'est pour mieux pouvoir défier Anne Hidalgo.

Lundi, la maire de Paris avait conseillé à Fabrice Eboué, auteur d'un coup de gueule contre la Journée sans voiture dimanche, de prendre le métro pour circuler plus facilement. Mardi, l'humoriste a donc posté le troisième volet de ce "dialogue" avec la maire.

"A toi de relever mon défi"

Dans une vidéo disponible sur son compte Facebook, Fabrice Eboué explique:

"Ca y est, Anne, c'est fait, je viens tout juste de prendre le métro comme tu me l'avais demandé. Donc j'ai relevé mon défi. A toi de relever mon défi. Je te demande de prendre le RER D après 22 heures, entre Saint-Denis et Sarcelles", lâche-t-il avec un grand sourire. "J'attends ta vidéo, Anne".

Il en profite au passage pour demander à la maire une place en crèche. Ironisant: "Je sais que vous êtes très occupée avec votre nouveau projet de parcs nudistes à Paris, mais comprenez ô combien je préférerais que mon enfant croise une puéricultrice avant un pénis".

La maire de Paris s'était moquée lundi des déboires de l'humoriste, pestant au volant de sa voiture, contre la Journée sans voiture organisée dimanche dernier. "Quelle épreuve terrible, pour ne pas dire insurmontable, d’être contraint un jour par an, à l’occasion de la Journée sans voiture, de renoncer à son véhicule individuel!", avait elle écrit.

"Plusieurs millions d’audacieux Parisiens"

"Depuis 24h, j’ai donc mobilisé tous nos experts, scientifiques et innovateurs, afin de concevoir une solution qui vous permette, lors de la prochaine Journée sans voiture, d’effectuer sereinement votre trajet Paris-banlieue. Je suis heureuse de vous annoncer que LA solution a été trouvée. Elle est expérimentée aujourd’hui même par plusieurs millions d’audacieux Parisiens et Franciliens. Je vous invite à la découvrir au lien suivant: http://ratp.fr/".

Après cet échange grinçant, Anne Hidalgo prendra-t-elle le RER, comme le lui demande Fabrice Eboué?

Magali Rangin