BFMTV

#SupprimezAceVentura: pourquoi la comédie avec Jim Carrey fait polémique

Ace Ventura

Ace Ventura - Warner Bros.

La comédie des années 1990 est accusée de transphobie par plusieurs internautes, qui demandent son retrait de Netflix, qui le diffuse actuellement.

Ace Ventura, film qui a révélé Jim Carrey en 1994 avec The Mask et Dumb et Dumber, fait l'objet d'une campagne de boycott sur les réseaux sociaux. Des internautes y demandent le retrait de la comédie de Tom Shadyac, accusée de transphobie, et actuellement disponible sur Netflix.

"J'aimerais attirer votre attention sur le film ouvertement transphobe Ace Ventura, disponible sur Netflix depuis peu et pourquoi il est nécessaire qu'il soit retiré le plus rapidement possible de la plateforme", a écrit @sabrinakureha, qui a lancé le hashtag #SupprimezAceVentura. 

Cette internaute rappelle le retournement de situation du film: la lieutenante Loïs Einhorn, incarnée par Sean Young (Rachel dans Blade Runner), est en réalité Ray Finkle, le meurtrier que recherchait depuis le début du film Ace Ventura.

"Incitation à la haine envers les femmes trans"

L'internaute a étayé son propos en publiant sur son compte Twitter deux scènes du film qu'elle qualifie de "horribles".

Dans la première, Ace Ventura se lave les dents puis brûle ses vêtements après avoir appris que la femme qu'il avait embrassé est transgenre. La seconde met en scène des policiers écoeurés lorsqu'ils découvrent la transidentité du personnage joué par Sean Young:

"Si jamais la scène précédente n'a pas suffit à vous horrifiez voici celle où la femme en question est humiliée publiquement et déshabillée de force devant ses collègues qui vomissent en voyant qu'elle a un pénis", commente l'internaute.

"Je pense qu'à ce stade il est approprié de parler d'incitation à la haine envers les femmes trans", ajoute-t-elle, avant de compléter:

"Cela fait maintenant plusieurs mois que d'autres personnes trans et moi-même essayons en vain d'alerter Netflix sur la violence du film qu'ils diffusent, jusqu'ici ils ont toujours fermé les yeux et n'ont pas répondu à nos signalements. Peut-être qu'un hashtag pourrait faire la différence?"

Elle martèle: "Ils ne peuvent PAS se donner une image LGBTI friendly tout en maintenant un film aussi horrible sur leur plateforme. Je propose le hashtag #SupprimezAceVentura pour faire réagir Netflix sur la transphobie du contenu qu'ils proposent." Le hashtag a été fortement partagé, générant plus de 6.000 tweets (à la fois d'appel au retrait et d'indignation face à la polémique). Disney+, qui propose plusieurs classiques accusés notamment de racisme, a choisi de les faire accompagner par un avertissement

Jérôme Lachasse