BFMTV

Clint Eastwood tournera son prochain film en Géorgie malgré la loi restreignant le droit d’avorter

Clint Eastwood en 2017

Clint Eastwood en 2017 - Valery Hache / AFP

Le réalisateur américain fait fi des menaces des grands studios de boycotter l'état qui vient d'adopter une loi très restrictive sur l'avortement.

Clint Eastwood tournera cet été dans l'état américain de Géorgie son nouveau film Richard Jewell. Le réalisateur de 89 ans a insisté pour tourner dans la région pour une question d'authenticité, faisant fi des menaces des grands studios américains, comme Netflix ou Walt Disney, qui entendent boycotter cet état venant d'adopter une loi très restrictive sur l'avortement. 

Six mois après La Mule, Clint Eastwood s'intéresse à l'histoire vraie d'un agent de sécurité soupçonné d'avoir fomenté l’attentat du parc du Centenaire le 27 juillet 1996 lors des JO d'Atlanta (Géorgie). L'homme, innocenté après 88 jours, avait été fortement éprouvé. Il a succombé à des problèmes cardiaques en 2007, à l'âge de 44 ans. 

"Nous avons choisi de raconter cette passionnante histoire - inspirée de faits et de personnes réelles - aux endroits exacts où elle s'est déroulée, c'est-à-dire à Atlanta et dans les environs d'Atlanta", a déclaré un porte-parole de Warner Bros. Pictures au site américain Indiewire. "Comme c'est toujours le cas, nous avons travaillé attentivement avec nos partenaires de production pour déterminer où et comment mettre en scène cette histoire pour qu'elle soit la plus authentique possible."

Paul Walter Hauser (Moi, Tonya) interprète Richard Jewell. Le reste du casting compte Sam Rockwell, Kathy Bates, Olivia Wilde et Jon Hamm. Un temps envisagé pour jouer les rôles principaux, Jonah Hill et Leonardo DiCaprio produisent le film. Célèbre pour sa capacité à réaliser plus vite que son ombre, Clint Eastwood devrait avoir terminé Richard Jewell d'ici la fin de l'année, pile à temps pour la campagne des Oscars.

Jérôme Lachasse