BFMTV

Avec Bienvenue à Marwen, Robert Zemeckis signe un drame fantaisiste adressé aux rêveurs

"Bienvenue à Marwen", le nouveau film de Robert Zemeckis

"Bienvenue à Marwen", le nouveau film de Robert Zemeckis - Universal Pictures International France

Dans ce film inspiré de faits réels, Steve Carell campe une victime d'agression qui se réfugie dans un monde imaginaire.

Le début d'année 2019 sera marqué par le retour de Robert Zemeckis. Le réalisateur américain, à qui l'on doit notamment Forrest Gump, Retour vers le futur ou encore Alliés, réinvestira les salles obscures le 2 janvier avec Bienvenue à Marwen, drame fantaisiste basé sur des faits réels.

Porté par Steve Carell, Bienvenue à Marwen raconte l'histoire d'un homme qui se réfugie dans le village imaginaire qu'il a créé pour surmonter un grave traumatisme. Victime d'une une agression, Mark perd la mémoire. Sa thérapie passera par ses figurines, héroïnes d'un monde parallèle ancré dans la Seconde Guerre mondiale qu'il photographie avec frénésie.

"Mark a un double qu'il a appelé Oggy", explique Steve Carell. "C'est un capitaine dans l'armée, un macho. Je pense que c'est tout ce que Mark aurait souhaité être."

Quand le réalisateur tombe sur un documentaire

Robert Zemeckis a découvert cette histoire un peu par hasard. "J'étais en train de zapper à la télé chez moi", se souvient-il:

"Je suis tombé sur un documentaire qui passait sur une chaîne publique. Après avoir regardé 10 minutes, j'ai immédiatement vu que ça pouvait devenir un film."

Comme à son habitude, le réalisateur utilise des technologies dernier-cri. Grâce à la version la plus aboutie de la motion capture, il donne vie à ses poupées (campées entre autres par Diane Kruger) et leur donne les expressions les plus subtiles. Avec Bienvenue à Marwen, Robert Zemeckis s'adresse une fois encore aux rêveurs, comme lui, quel que soit leur âge.

Claire Fleury avec Benjamin Pierret