BFMTV

Diane Kruger en a marre qu'on lui propose des films sur les Nazis

Diane Kruger à Cannes en mai 2018

Diane Kruger à Cannes en mai 2018 - Alberto PIZZOLI - AFP

L'actrice allemande, qui sera bientôt à l'affiche de Bienvenue à Marwen, estime que le cinéma a fait le tour des films sur la Seconde Guerre Mondiale.

Diane Kruger aimerait qu'on arrête de lui proposer des rôles dans des films avec des Nazis. Dans une interview accordée au site américain Vulture, la comédienne allemande a expliqué en avoir assez de jouer des personnages stéréotypés dans des films "dont le cinéma a fait le tour", et ne s'intéresser qu'aux films qui aborde le sujet sous un angle différent.

"On m'a proposé tellement de rôles dans des films sur les Nazis. Vous n'avez même pas idée. Et je n'ai jamais vraiment voulu faire ça. Je ne les accepte que lorsque l'approche est différente. Comme pour Bienvenue à Marwen, ou  Inglourious Basterds (de Quentin Tarantino, sorti en 2009 NDLR), a expliqué l'actrice.

Trop de films sur la Seconde Guerre Mondiale?

"Pour être honnête, je n'ai jamais éprouvé le désir d'être dans ce genre de film, et ce pour des raisons évidentes, mais aussi parce que j'ai l'impression que c'est vu et revu. Combien de films avons-nous besoin de voir à ce sujet? Enfin, ce n'est que mon opinion", a-t-elle confié. 

"Mais restez à l'affût, l'année prochaine je serai à l'affiche de plein de films sur les Nazis, j'en suis certaine", a ajouté avec humour la star. 

Bienvenue à Marwen, film de Robert Zemeckis qui mêle animation et live-action, sera en salles le 2 janvier prochain. Le long-métrage, mené par Steve Carell, raconte comment un homme, victime d'amnésie après une violente agression, se lance dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale. Kruger y incarne une méchante poupée sorcière.

N.B.