BFMTV

Attentat de Manchester: Ariana Grande se confie dans une émouvante interview

Ariana Grande au Met Gala le 7 mai

Ariana Grande au Met Gala le 7 mai - Angela Weiss - AFP

La popstar a révélé avoir songé à arrêter sa carrière après l'attaque du 22 mai 2017.

"La pire chose de l'humanité." Près d'un an après l'attentat de Manchester, qui avait fait 22 morts et 500 blessés à la fin de l'un de ses concerts, Ariana Grande est revenue, avec émotion, sur cette soirée cauchemardesque. 

Interviewée par le magazine Time, dont elle fait la couverture, la popstar a révélé avoir sérieusement songé à arrêter sa carrière durant les jours qui ont suivi l'attaque du 22 mai 2017. Au point de confier à son manager qu'elle n'aurait plus jamais la force de chanter ses chansons, ou de porter ses tenues de scène.

La chanteuse avait finalement changé d'avis et organisé "One Love Manchester", un spectacle de charité dont les bénéfices avaient été versés aux familles des victimes. "Si je ne faisais pas quelque chose, ces gens étaient morts pour rien", a-t-elle dit.

"C'est encore très douloureux"

L'interprète de Break Free, bouleversée par l'attentat, a expliqué qu'elle allait "mettre une éternité" à s'en remettre.

"Il y a tellement de gens qui ont subi des pertes et souffert. La musique est censée être la chose la plus sûre qui existe au monde. Je pense que c'est pour ça que j'ai encore ce poids dans mon coeur, chaque jour", a-t-elle ajouté. "J'aimerais pouvoir tout arranger. On pense que c'est plus facile d'en parler au fil du temps. Ou qu'on va arriver à être en paix avec ça. Mais j'attends chaque jour que ça passe, et c'est encore très douloureux."

Ariana Grande, qui estime que cette attaque "si négative" est "la pire chose de l'humanité", a confié au Time qu'elle avait tenu à réagir et à faire de son mieux pour ses fans. 

"La dernière chose que je souhaite, c'est que mes fans soient témoins d'une chose pareille et pensent avoir perdu face à ça", a-t-elle conclu.

Le 20 avril dernier, l'artiste sortait un nouveau single intitulé No Tears Left To Cry, en hommage aux victimes de l'attentat. Un premier extrait de son quatrième album, qui devrait sortir dans les prochains mois.

N.B.