BFMTV

Après Le Pen et Sarkozy, Alain Delon s’affiche avec Juppé

Alain Delon au meeting d'Alain Juppé au Zénith de Paris, le 14 novembre 2016

Alain Delon au meeting d'Alain Juppé au Zénith de Paris, le 14 novembre 2016 - Thomas Samson - AFP

Le comédien français de 81 ans était présent au meeting d'Alain Juppé à Paris. Un soutien inattendu de la part de celui qui s'est régulièrement affiché avec des candidats de tous bords. Ou presque.

Il avait annoncé son soutien à Alain Juppé en septembre dernier. Ce lundi, l'acteur Alain Delon a tenu parole en s'affichant à ses côtés lors du meeting du candidat à la primaire de droite et du centre au Zénith de Paris. Assis au côté de Jean-Pierre Raffarin, le comédien de 81 ans a écouté le discours du maire de Bordeaux, favori du scrutin. La star du cinéma français, qui n'a jamais caché ses opinions politiques au fil des différentes élections, se tourne vers un nouveau candidat. Une nouvelle fois.

Car Alain Delon a l'habitude de changer de boutique à l'heure des scrutins. L'ex soutien de Nicolas Sarkozy expliquait d'ailleurs récemment dans Stupéfiant! les raisons qui l'ont poussé à ne pas voter lors de la primaire pour l'ancien chef de l'Etat: "C'est lui qui m'a quitté, c'est pas moi. Il m'a largué, je ne sais même plus si j'existe à ses yeux, alors que voulez-vous que je fasse, que j'aille en rampant le chercher?".

Delon et Le Pen, une amitié de longue date

En 2007, l'inoubliable acteur du Guépard et La piscine n'avait pas hésité à soutenir Nicolas Sarkozy lors de l'élection présidentielle, participant notamment à son clip de campagne. Mais pour ce "gaulliste depuis 40 ans", les amitiés politiques changent régulièrement de camp. Quitte à parfois surprendre et créer la polémique.

Alain Delon aux côtés de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni et Frédéric Mitterand à Shanghai en 2010
Alain Delon aux côtés de Nicolas Sarkozy, Carla Bruni et Frédéric Mitterand à Shanghai en 2010 © Ian Langsdon - AFP

En effet, Alain Delon n'a jamais caché son amitié de longue date avec Jean-Marie Le Pen. "J'ai été copain avec Le Pen parce que je l'ai connu avant qu'il soit député", expliquait-il en 2010 dans l'émission Ce soir ou jamais. Avant d'ajouter: "J'emmerde les gens, ce sont mes amis qu'ils soient de droite ou de gauche".

Soutien d'Anne Hidalgo et... Christine Boutin

L'acteur, qui se disait déjà "très sympathisant de Monsieur Le Pen" en 1987 et avouait comprendre "parfaitement bien" la montée du Front national en France" en 2013, a effectivement affiché son soutien à des personnalités politiques issus de tous bords. La même année, il déclarait par exemple sa flamme à Anne Hidalgo dans les colonnes de Paris Match.

"J’aime son charme, son physique, sa voix, sa façon de bouger... Une femme sensible et attirante comparée à tant d’autres qui sont trop masculines. Chez elle, on sent ­l’Espagne."

En 2014, l'acteur créé aussi la surprise en apparaissant dans le clip de soutien de Christine Boutin, alors candidate aux élections européennes. Alain Delon avait accepté de prêter sa voix dans son clip "Force-vie".

Mais les prises de positions politiques d'Alain Delon ont parfois posé à l'acteur quelques problèmes. En 2014 par exemple, alors président d'honneur de la société Miss France, il démissionne à la suite de la polémique autour de ses propos sur le Front national. "Votre comité a cru bon de réagir publiquement, avec véhémence, à mes propos sur la politique de la France. Vous en avez parfaitement le droit. Mais, ce n'est pas vous qui me lâchez, c'est moi qui pars."

Fabien Morin