BFMTV

Amber Heard sort de son silence pour apporter son soutien aux femmes victimes de violences

Amber Heard, le 15 novembre 2016

Amber Heard, le 15 novembre 2016 - Valerie Macon - AFP

L'actrice qui accusait Johnny Depp de violence conjugale au moment de leur divorce, a tourné une vidéo pleine d'émotion pour soutenir un projet lancé par la fondation Girlgaze Project.

Amber Heard veut briser les tabous. L'ex-femme de Johnny Depp, qui accusait l'acteur de violence conjugale lors de leur divorce, s'est exprimée vendredi dans une vidéo, à l'occasion de la Jour­née inter­na­tio­nale de lutte contre les Violences faites aux femmes.

"Comment ça m’est arrivé? Je suis forte, je suis intel­li­gente, je ne suis pas une victime (…), a confié la comédienne dans une vidéo de deux minutes tournée pour la fondation Girlgaze Project. Cette situa­tion arrive à tant de femmes et quand cela se passe dans votre maison avec une personne que vous aimez c’est encore plus dur que si c’est un étran­ger qui vous le fait subir".

"Tu n'es pas seul. Nous pouvons chan­ger cela ensemble"

Les larmes aux yeux et la voix tremblante, la Texane, apparue dans Magic Mike XXL et The Danish Girl l'an dernier, a expliqué que sa vie "aurait pu être très diffé­rente": "si je n'avais pas eu quelques personnes en qui j'avais vraiment confiance autour de moi - quelques femmes, quelques amis", a-t-elle précisé. 

"Tu n'es pas seul. Nous pouvons chan­ger cela ensemble", a-t-elle conclu face caméra en s'adressant à toutes les femmes victimes de violence.

Selon E! Online, Amber Heard et Johnny Depp auraient officiellement divorcé en août dernier, après avoir trouvé un arrangement. Leur séparation avait tourné au règlement de compte public durant l'été. Une vidéo compromettante de l'homme de 53 ans alors ivre et en colère avait notamment fait le tour du web. D'autres éléments qui mettaient à nouveau à mal l’ex de Vanessa Paradis, avaient ensuite été divulgués par TMZ.

Romain Iriarte