BFMTV

Amber Heard accuse Johnny Depp de violences conjugales

Amber Heard et Johnny Depp en janvier 2016

Amber Heard et Johnny Depp en janvier 2016 - Jason Merritt - AFP

Sur le point de divorcer, l'actrice Amber Heard a déclaré être victime de violences de la part de Johnny Depp, son futur ex mari. Elle vient de se présenter devant le juge pour demander une ordonnance restrictive.

Leur divorce pour "différends irréconciliables" vient tout juste d’être annoncé, mais la bataille juridique et les scandales ne font peut être que commencer entre Amber Heard et Johnny Depp.

D’après plusieurs médias américains, l'actrice américaine s’est présentée cette semaine au tribunal de Los Angeles avec le visage couvert d’ecchymoses, affirmant que son mari, de 22 ans son aîné, l’avait frappée samedi soir.

Elle a ajouté être régulièrement victime de violences domestiques, rapporte TMZ, qui a réussi à se procurer un portrait de la mannequin, où l'on distingue un bleu autour de son oeil qui s'étire sur les tempes.

De l'argent en échange de son silence?

Amber Heard, accompagnée de son avocate Samantha Spector, s'est décrite comme une "victime" régulière, affirmant avoir été battue à de nombreuses reprises durant son mariage. Elle a également demandé une ordonnance restrictive envers la star de Pirate des Caraïbes, qu'elle a épousé en février 2015. Une demande qui a été acceptée par le juge, selon le site Variety. Une autre audience devra avoir lieu prochainement.

Toujours d'après TMZ, l'actrice de 30 ans a déclaré qu'après l'avoir battue samedi, son mari lui aurait offert de l’argent contre son silence. Une somme qu'elle a refusé avant de demander le divorce le lundi matin suivant.

Pour l’instant, ni Johnny Depp ni son porte-parole n’ont fait de déclaration.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV