BFM Paris

Paris: un site de Lafarge bloqué par des militants d'Extinction Rebellion

Une vingtaine de militants ont occupé ce vendredi l'usine Lafarge-Mirabeau, dans le 15e arrondissement.

Le groupe Lafarge est dans le viseur de l'association écologiste Extinction Rebellion. Ce vendredi, une vingtaine de militants ont bloqué le site de Mirabeau pour dénoncer les agissements du bétonnier, récemment accusé d'avoir pollué la Seine.

Une enquête ouverte

"On est là pour dénoncer ces actes mais aussi proposer des alternatives au béton", explique à BFM Paris un des membres d'Extinction Rebellion. L'association dit aussi vouloir apporter son soutien aux riverains opposés au projet d'extension du site, "qui est utilisé pour alimenter les chantiers pour les Jeux Olympiques".

A la fin du mois d'août, l'entreprise Lafarge été pointée du doigt pour des déversements d'eaux usées dans le fleuve, contenant du béton et des particules de plastique sur son site à Bercy. Le parquet de Paris avait annoncé dans la foulée ouvrir une enquête.

Les agissements du cimentier sont également dénoncés par les riverains du site Mirabeau, occupés par les militants d'Extinction Rebellion. Des camions ont notamment été photographiés déversant "une sorte de liquide blanchâtre directement dans la Seine", selon Maryse Fourcade, vice-présidente de l'association de riverains du port de Javel.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions