BFMTV

Canicule: jusqu'à 23 degrés au lever du jour mercredi

Il fait chaud et il va continuer à faire très chaud jusqu'à vendredi. Bordeaux et Toulouse se réveillent mercredi matin avec 21 degrés, Paris 23 degrés.

Il va continuer à faire très chaud, même la nuit. Soixante-sept départements ont été placés en vigilance orange canicule mardi. L'épisode de fortes chaleurs va perdurer à l'ouest et s'étendre vers l'est et le nord-est, avec un temps qui deviendra lourd, voire orageux, ce mercredi où il fera jusqu'à 38°C.

-
- © Météo France

Des seuils de canicule différents

On parle de canicule lorsque la chaleur ne descend pas sous certains seuils pendant trois jours et trois nuits consécutifs, ce qui rend le rafraîchissement des habitations particulièrement compliqué. Mais ces seuils ne sont pas les mêmes d'une ville à l'autre, comme le précise Météo France.

Il faut par exemple qu'il fasse 34 degrés le jour et 19 degrés la nuit à Rennes, en Île-et-Vilaine, pendant trois jours et trois nuits, pour parler de canicule. À Toulouse, en Haute-Garonne, il faut qu'il fasse 36 degrés le jour et 21 la nuit, toujours sur la même durée. À Paris, ces seuils sont de 31 degrés le jour et 21 degrés la nuit, alors qu'à Marseille, ils sont de 35 degrés le jour et 24 degrés la nuit.

La nuit "très chaude"

Une "chaleur intense" devrait ainsi continuer à peser sur l'ouest de la France pour la journée de mercredi. Les températures maximales seront souvent supérieures à 34/35 degrés avec des pointes à 37 de la Nouvelle Aquitaine au Centre-Val-de-Loire, en passant par Paris, avant de baisser grâce à un vent d'ouest.

26 degrés à Paris dans la nuit de mercredi à jeudi

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le mercure ne devrait pas descendre en dessous des 26 degrés à Paris, 25 à Lyon, Strasbourg, Marseille ou encore Montauban. Dans la journée de jeudi, les fortes températures devraient toucher l'est du pays, avec un pic de chaleur à 37 degrés en Alsace. La Ville de Strasbourg a d'ailleurs annoncé avoir déclenché ce mardi son "dispositif de veille et d'alerte canicule". 

Comme à Paris, où un pic de pollution à l'ozone devrait se poursuivre ce mercredi, selon Airparif, les seuils de recommandations du taux d'ozone dans l'air "pourraient être atteints aujourd'hui et dans les prochains jours" dans le Bas-Rhin, a averti l'agence de surveillance de la qualité de l'air Atmo Grand Est, citée par la préfecture.

-
- © -
-
- © -

Des températures "raisonnablement chaudes" vendredi

Météo France prévoit un retour à des températures "raisonnablement chaudes" à partir de vendredi dans tout le pays, sauf dans le sud-est où la chaleur continuera d'être intense. Globalement, le mercure repassera sous la barre des 30 degrés.

Au niveau national, "l'ensemble des services en charge de la cohésion sociale sont mobilisés pour répondre aux besoins des personnes sans domicile, isolées et en habitat précaire, dont la vulnérabilité est aggravée", a souligné le ministère de la Cohésion des territoires dans un communiqué.

Les préfets de départements doivent notamment s'assurer de la disponibilité de places d'hébergement et d'accueil de jour ainsi que de la mobilisation des équipes mobiles. La plate-forme téléphonique d'information "canicule", au 0800 06 66 66, est activée depuis lundi pour "délivrer les conseils de prévention adaptés".

Tout l'actualité météo est à suivre sur BFMTV.com

C.H.A. avec AFP