BFMTV

Canicule: 20 départements, dont Paris et toute l'Île-de-France, placés en vigilance rouge

La vigilance rouge canicule a été enclenchée pour 20 départements ce mercredi.

La vigilance rouge canicule a été enclenchée pour 20 départements ce mercredi. - BFMTV

Paris, sa région, les Hauts-de-France, une partie de la Normandie et de la Champagne sont désormais placées depuis ce mercredi 16 heures en vigilance rouge par météo France pour canicule.

Depuis plusieurs jours, la chaleur accable la France et sa capitale. Et la canicule s'appesantit encore. Pour la première fois depuis la création de cet outil en 2004, 20 départements dont l'Île-de-France et les Hauts-de-France sont placés en vigilance rouge par Météo France à compter de ce mercredi 16 heures.

La liste complète des départements concernés est la suivante: l'ensemble des départements de l'Île-de-France, à savoir Paris, la Seine-et-Marne, le Val-de-Marne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, l'Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val d'Oise, le Pas-de-Calais, le Nord, la Somme, l'Aisne, l'Oise, la Seine-Maritime, l'Eure, l'Eure-et-Loir, Loiret, l'Yonne, l'Aube, Marne. Selon nos informations, une réunion interministérielle s'était tenue en fin de matinée pour évoquer cette vigilance rouge. 

60 départements en orange 

La vigilance orange est quant à elle maintenue sur 60 départements. Il s'agit des suivants: Ain (01), Aisne (02), Allier (03), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ardennes (08), Ariège (09), Aube (10), Aveyron (12), Calvados (14), Cantal (15), Charente (16), Charente-Maritime (17), Cher (18), Corrèze (19), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Dordogne (24), Doubs (25), Drôme (26), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Ille-et-Vilaine (35), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Isère (38), Jura (39), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Haute-Loire (43), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Maine-et-Loire (49), Marne (51), Haute-Marne (52), Mayenne (53), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Moselle (57), Nièvre (58), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Puy-de-Dôme (63), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Somme (80), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Vendée (85), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Vosges (88), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95). 

A la fin du mois de juin, ce seuil symbolique de l'alerte rouge avait déjà été franchi. L'événement était alors inédit: quatre départements - à savoir, l'Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône - étaient alors placés en vigilance rouge. 

Que signifie alors cette vigilance rouge pour canicule? Le site de Météo France stipule que lors de pareil événement, "chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé". Les températures pourraient battre des records historiques ce jeudi à Paris, journée la plus chaude de cet épisode caniculaire.

Robin Verner