BFMTV

Ukraine: le comédien Zelensky élu président avec 73% des voix

Il était opposé au chef de l'État sortant, Petro Porochenko, qu'il avait largement battu au premier tour.

Le comédien novice en politique Volodymyr Zelensky a remporté ce dimanche une victoire écrasante à la présidentielle en Ukraine face au président sortant Petro Porochenko.

L'humoriste et acteur de 41 ans a obtenu 73,2% des suffrages au second tour de la présidentielle, contre 25,3% pour son rival de 53 ans, selon un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote par le consortium "Exit Poll National" réunissant trois instituts.

"Je ne vous laisserai jamais tomber", a promis Volodomyr Zelensky aux Ukrainiens depuis son quartier de campagne, où il est aussitôt sorti remercier ses partisans, avant de s'adresser à "tous les pays de l'espace post-soviétique": "Regardez-nous! Tout est possible!", a-t-il affirmé.

Des résultats officiels partiels doivent être publiés au fil de la nuit par la Commission électorale, qui a estimé la participation à midi à plus de 45%.

Un candidat qui a promis de "casser le système"

Nouvel épisode spectaculaire de la vague mondiale anti-élites, le raz-de-marée remporté par Volodymyr Zelensky, qui a promis de "casser le système" sans dévier du cap pro-occidental, donne la mesure de la défiance des Ukrainiens envers leur classe politique dont Petro Porochenko est un vétéran.

À 53 ans, ce dernier paie les scandales de corruption incessants depuis l'indépendance en 1991, les difficultés économiques de l'un des pays les plus pauvres d'Europe, et son incapacité à mettre fin au conflit qui endeuille son pays. Il a cependant félicité son adversaire ce dimanche à la suite de la publication des sondages sortis des urnes.

"J'accepte cette décision. Je quitte mes fonctions mais je veux souligner avec fermeté: je ne quitte pas la politique", a-t-il ajouté alors que des législatives sont prévues fin octobre.

Zelensky déjà président... mais dans une série télévisée

Rares sont ceux qui ont pris au sérieux Volodymyr Zelensky, acteur et humoriste de 41 ans, lorsqu'il a annoncé sa candidature en plein réveillon du 31 décembre. Le comédien était en effet principalement connu pour incarner un professeur d'histoire qui devient subitement président dans une série télévisée.

Il a cependant créé la surprise en grimpant dans les sondages ces derniers mois sans mener de campagne traditionnelle, préférant se produire sur scène avec sa troupe de stand-up et s'exprimant davantage sur les réseaux sociaux qu'à la télévision ou dans les journaux.

Juliette Mitoyen avec AFP