BFMTV

Plusieurs coups de feu tirés à Ferguson, un blessé

Tout juste un an après les incidents de Ferguson, l'hommage à Michael Brown a dégénéré dimanche soir, avec des coups feu tirés dans la ville du Missouri. Un blessé est à déplorer.

Des coups de feu ont été tirés à Ferguson dimanche soir, aux alentours de 23h15 heure locale, à l'issue d'une manifestation qui avait démarré dans le calme en hommage à Michael Brown, un Noir abattu par un policier blanc il y a un an dans cette ville du Missouri (centre). Un homme a été blessé dans les affrontements entre manifestants et policiers.

La police de St Louis a annoncé qu'un policier avait ouvert le feu après s'être trouvé sous "des tirs nourris" et des photos sur Twitter ont montré deux véhicules de police avec des impacts de balles. Un journaliste de l'AFP a entendu une vingtaine de tirs. 

Sur Twitter, une journaliste de CNN a partagé une vidéo dans laquelle on entend clairement des tirs à l'arme à feu:

La manifestation, qui a rassemblé quelque 300 personnes en hommage au jeune Noir, s'était déroulée dans le calme dans la journée, mais une cinquantaine de casseurs a saccagé en soirée un magasin et s'est opposée aux forces de police antiémeute.

Plus tôt dimanche, les manifestants, portant pour beaucoup des t-shirts à l'effigie du jeune homme mort à 18 ans, ont observé quatre minutes trente de silence pour symboliser les quatre heures et demie pendant lesquelles le corps de Michael Brown était resté dans la rue, face contre terre, avant d'être transporté à la morgue.

Deux colombes blanches ont été lâchées au-dessus de la foule, où se trouvait la famille de Michael Brown et ses proches, pour marquer l'anniversaire de sa mort, le 9 août 2014. "Arrêtez de tuer les enfants noirs" pouvait-on lire sur une pancarte, où étaient dessinées deux pistolets barrés comme en signe d'interdiction. "Black lives matter" ("la vie des Noirs compte") était écrit à la main sur une autre, du nom du mouvement apparu après la mort de Michael Brown.

Les manifestants ont ensuite entamé une marche silencieuse jusqu'à une église qui avait servi de refuge lors des violentes émeutes ayant agité Ferguson en novembre 2014, après l'annonce de l'abandon des poursuites contre le policier blanc. Dimanche, le père de Michael Brown a fait part de sa reconnaissance aux nombreux manifestants. "Si vous n'étiez pas là, ça aurait fini caché sous le tapis. Alors je veux simplement dire à tous tout mon amour", a-t-il lancé à la foule.

la rédaction avec AFP