BFMTV

OMS: Douste-Blazy pour "un centre de crise sanitaire international"

Philippe Douste-Blazy brigue la direction générale de l'Organisation mondiale de la santé.

Philippe Douste-Blazy brigue la direction générale de l'Organisation mondiale de la santé. - MARTIN BUREAU / AFP

Philippe Douste-Blazy, ex-ministre de la Santé de Jacques Chirac qui brigue le poste de directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a préconisé ce mercredi la création d'un "centre de crise sanitaire international", en présentant son programme de candidat.

Il faut "créer un centre de crise sanitaire international (...), un hub international d'analyse, de prévision et d'expertise pour que nous puissions très rapidement savoir à quel moment il faut agir, où il faut agir et comment il faut agir", a déclaré Philippe Douste-Blazy à la presse, en campagne pour obtenir la direction générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L'OMS a, dans le passé, été critiquée pour sa lenteur à réagir à des crises sanitaires, comme la récente épidémie d'Ebola en Afrique.

Accès général "aux soins de santé de base"

Philippe Douste-Blazy, président d'Unitaid, organisation internationale qui collecte des financements contre les maladies, et secrétaire général adjoint des Nations unies, a estimé par ailleurs que l'OMS devrait "beaucoup plus travailler en étroite collaboration avec des ONG", comme MSF, très active contre l'épidémie d'Ebola. Il a préconisé la mise en place d'un "observatoire des inégalités" en matière de santé dont les résultats seraient présentés tous les ans par l’organisation.

Il a aussi annoncé la création, s'il était élu, d'"un département financements innovants" à l'OMS. Le candidat français a réitéré sa proposition d'"une couverture santé universelle" et insisté sur la nécessité d'un accès de tous, en particulier des plus pauvres, "aux soins de santé de base".

A.M avec AFP