BFMTV

L'homme à l'isolement en Australie n'est pas atteint du virus chinois 

Des étudiants portant des masques dans le hall des arrivées de l'aéroport international de Hong Kong, le 22 janvier 2020

Des étudiants portant des masques dans le hall des arrivées de l'aéroport international de Hong Kong, le 22 janvier 2020 - Anthony Wallace/ AFP

Le cas suspect de l'homme australien rentrant de Chine a été écarté après des analyses. Il avait été placé à l'isolement à son domicile de Brisbane, au cas où il serait porteur du nouveau virus chinois.

Des analyses ont permis d'établir qu'un homme placé à l'isolement à son domicile de Brisbane, dans l'est de l'Australie, n'était en fait pas porteur du nouveau virus chinois, ont annoncé les autorités australiennes.

Le cas de cet homme était considéré comme suspect car il présentait des difficultés respiratoires, alors qu'il était récemment rentré de Wuhan, la ville du centre de la Chine considérée comme le foyer de l'épidémie. Un porte-parole des autorités sanitaires de l'Etat du Queensland a indiqué que les analyses avaient établi qu'il n'était pas porteur du nouveau coronavirus.

Celui-ci suscite l'inquiétude de par le monde car il est de la même famille que le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui, en 2002-2003, avait fait 774 morts dans le monde, dont 349 en Chine continentale et 299 à Hong Kong, selon l'OMS.

J. G. avec AFP