BFMTV

Syrie: près de 30 morts dans des frappes de la coalition anti-Daesh

Près de 30 personnes ont été tuées dans des frappes aériennes de la coalition antijihadistes. Image d'illustration.

Près de 30 personnes ont été tuées dans des frappes aériennes de la coalition antijihadistes. Image d'illustration. - Ameer Alhalbi - AFP

Vendredi en Syrie, près de 30 personnes sont mortes lors de frappes aériennes de la coalition antijihadiste.

Près de 30 personnes ont été tuées vendredi dans des frappes aériennes de la coalition antijihadistes dirigée par les Etats-Unis contre l'ultime bastion de Daesh dans l'est de la Syrie, a indiqué une ONG.

Parmi les victimes figurent 14 membres des familles de combattants jihadistes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG disposant d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.

Les raids de la coalition internationale interviennent 48 heures après l'annonce par le président américain Donald Trump d'un prochain retrait de ses troupes de Syrie, qui risque d'affecter la lutte anti-Daesh dans ce pays déchiré par près de huit ans de guerre. 

Ultime réduit

"Au moins 27 personnes ont été tuées ce matin dans la localité d'Al-Chaafa par des raids aériens de la coalition internationale, y compris au moins 14 membres des familles de combattants de Daesh, dont huit enfants", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

"Le bilan pourrait s'alourdir en raison de l'existence de plusieurs blessés, dont certains sont dans un état grave", a-t-il ajouté. 

Daesh est acculé dans un ultime réduit dans la province de Deir Ezzor, non loin de la frontière irakienne.

"Poche de Hajine"

La coalition antijihadistes intervient en soutien aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance kurdo-arabe qui mène une offensive terrestre depuis septembre pour déloger Daesh. 

Le secteur également appelé "la poche de Hajine", est le dernier réduit du "califat" autoproclamé en 2014 par le groupe jihadiste sur des régions conquises en Syrie et en Irak.

Il est essentiellement composé de trois localités: Hajine, la plus grande, Soussa et Al-Chaafa. 

La semaine dernière, les FDS ont réussi à reprendre Hajine, au terme de semaines de combats acharnés et de lourdes pertes des deux côtés.

Depuis, les combats au sol, soutenus par l'aviation de la coalition, sont axés sur les deux localités restantes.

Annonce de Donald Trump

La coalition, qui regroupe plusieurs pays occidentaux et arabes, n'a pas cessé ni diminué ses raids contre la poche de Daesh depuis l'annonce de Donald Trump.

"Pour l'instant, nous continuons de travailler auprès, avec et à travers nos partenaires dans la région", a indiqué mercredi un porte-parole du Pentagone, le colonel Robert Manning.

Depuis le lancement de l'opération le 10 septembre contre l'ultime bastion de Daesh, les combats ont tué 969 jihadistes, contre 545 membres des FDS. Plus de 350 civils ont également péri. 

B.L. avec AFP