BFMTV

Syrie: les Etats-Unis envisagent désormais d'armer les rebelles

BFMTV

Le secrétaire américain à la Défense a reconnu jeudi que Washington n'écartait plus la possibilité d'armer l'opposition au régime de Bachar al-Assad dans le cadre de la réévaluation des options américaines sur la Syrie annoncée par le président Barack Obama.

Interrogé sur le fait que les Etats-Unis, qui ne fournissent pour l'heure qu'une aide non létale aux rebelles, réévaluaient ou non leur position sur la fourniture d'armes à l'opposition, le ministre américain a répondu "oui" mais précisé qu'aucune décision n'était prise.

Mardi, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le président américain Barack Obama avait affirmé que "des armes chimiques ont bien été utilisées en Syrie", selon les informations du Renseignement américain. "Mais nous ne savons ni par qui, ni quand, ni comment", avait précisé le président.

Depuis l'été 2012, Barack Obama assure qu'une telle utilisation changerait "la règle du jeu" et reviendrait à franchir une "ligne rouge".