BFMTV

Décès d'une enfant irakienne après une attaque chimique de Daesh

Décès d'une enfant irakienne après une attaque chimique de Daesh - vendredi 11 mars 2016

Décès d'une enfant irakienne après une attaque chimique de Daesh - vendredi 11 mars 2016 - AFP

Une enfant irakienne de trois ans hospitalisée après une attaque chimique imputée au groupe jihadiste Daesh est décédée vendredi, ont indiqué des sources médicales et des responsables.

La jeune Fatima Samir "est morte de complications respiratoires et d'insuffisance rénale (...) causées par le gaz moutarde utilisé par Daesh à Taza (nord-est de l'Irak)", selon Masrour Aswad, membre du Comité irakien des droits de l'Homme.

Elle faisait partie des dizaines de personnes hospitalisées mercredi après des bombardements sur Taza en provenance de la localité voisine de Bashir, où des jihadistes de Daesh sont présents même si ce secteur de la province de Kirkourk est globalement contrôlé par des forces kurdes et des milices chiites.

A.-F. L. avec AFP