BFMTV

Expulsion de jihadistes par la Turquie: 4 femmes et 7 enfants français

Quatre femmes et sept enfants sont concernés par le renvoi prochain des jihadistes de la Turquie, d'après des informations de BFMTV.

La Turquie a commencé lundi à expulser les membres étrangers de Daesh détenus dans ses prisons. Parmi eux, quatre femmes et sept enfants français seront bientôt rapatriés en France, d'après une information de BFMTV. Leur identité n'a pas encore été communiquée. Certaines de ces femmes étaient dans l'un des camps du Nord de Raqqa et avaient réussi à prendre à la fuite à la faveur de l'offensive turque contre les kurdes. 

Majoritairement des femmes

Dans la matinée, Ankara a annoncé le renvoi d'un jihadiste américain:

"Un terroriste étranger américain a été déporté de Turquie après que toutes les démarches ont été complétées", a déclaré le porte-parole du ministère Ismail Catakli, sans préciser vers quelle destination.

Deux Allemands et un Danois ont également été rapatriés ce lundi. Ces expulsions vont être suivies par l'expulsion de sept autres "terroristes étrangers d'origine allemande", a ajouté le porte-parole, cité par l'agence étatique Anadolu. Des démarches sont également en cours en vue du prochain renvoi de 15 autres jihadistes: deux Allemands, deux Irlandais et donc, onze Français.

Une source proche du dossier indique à l'AFP que ces individus "sont majoritairement des femmes, pour certains en Turquie depuis longtemps, pour d'autres arrivés plus récemment".

"Faites-en ce que vous voudrez"

Ces ressortissants français capturés par la Turquie ont vocation à être rendus à la France, comme le veut le protocole Cazeneuve. À l'heure actuelle, nous savons qu'il s'agit de quatre femmes qui seront judiciarisées dès leur arrivée sur le sol français, ainsi que sept enfants qui seront confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).

À Paris, le Quai d'Orsay a rappelé que des jihadistes et leurs familles sont régulièrement renvoyés en France depuis la Turquie et arrêtés à leur descente d'avion. "La plupart du temps secrètement, l'information ne sort pas ou beaucoup plus tard", souligne-t-on au ministère.

"Ils sont à vous, faites-en ce que vous voudrez", avait lancé vendredi le ministre turc de l'Intérieur Süleyman Soylu..

En France, le dernier rapatriement de ce genre a eu lieu en septembre: 12 personnes, dont l'épouse de Fabien Clain, ont été reconduites dans l'Hexagone. À ce jour, 286 jihadistes français sont rentrés dans ce cadre.

Sarah-Lou Cohen avec A.L et AFP