BFMTV

L'essentiel de l'actu du 25 février - Ianoukovitch en fuite, les politiques au cul des vaches

-

- - -

Pour assurer à la machine à café dès votre arrivée au bureau, BFMTV.com a sélectionné les infos dont vous allez entendre parler aujourd’hui.

> Ukraine: Ianoukovitch reste introuvable, Timochenko soigne son retour

La place de l'Indépendance à Kiev, ce jeudi, a été le théâtre de sanglants affrontements.
La place de l'Indépendance à Kiev, ce jeudi, a été le théâtre de sanglants affrontements. © -

Destitué samedi au cours d'une journée historique pour l'Ukraine, l'ex-président Viktor Ianoukovitch était toujours recherché lundi soir. Sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "meurtres de masse", il pourrait se cacher dans l'est du pays. De son côté le Kremlin qui livre une autre version de l'histoire en dénonçant des "méthodes dictatoriales", conteste ouvertement la légitimité des nouveaux dirigeants ukrainiens.

De son côté, Ioulia Timochenko, égérie de la Révolution orange de 2004 et ex-Premier ministre, qui souffre de hernies discales, va selon son parti aller se faire soigner en Allemagne.

Mais en attendant l'élection présidentielle anticipée, prévue pour le 25 mai, le pays au bord de la faillite se cherche des moyens de financement. A Kiev, le ministre des Finances par intérim Iouri Kolobov a annoncé que l'Ukraine aurait besoin de "35 milliards de dollars en 2014-2015". Cette requête a reçu un accueil favorable auprès du ministre grec des Affaires étrangères Evangelos Venizelos, dont le pays préside actuellement l'Union européenne.

Les Occidentaux, dont notamment François Hollande qui s'est entretenu au téléphone avec Vladimir Poutine lundi soir, ne cachent pas non plus leurs craintes depuis plusieurs jours pour l'unité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

> Après Jean-Marc Ayrault, Marine Le Pen attendue au salon de l'agriculture

Jean-Marc Ayrault prend la pose aux côtés d'une vache qui "bave".
Jean-Marc Ayrault prend la pose aux côtés d'une vache qui "bave". © -

La valse des politiques au salon de l'agriculture se poursuit. Après la visite de Jean-Marc Ayrault lundi, c'est Marine Le Pen qui est attendue mardi matin dans la plus grande ferme du monde, qui a lieu jusqu'au 2 mars au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris. En pleine campagne des municipales, ce sera l'occasion pour la présidente du FN d'essayer de séduire le monde agricole, traditionnellement ancré à droite. Mais aussi de glisser, une fois de plus, que son "Rassemblement Bleu Marine" compte bien être présent dans au moins 500 villes de plus de 3.500 habitants.

> Verdict attendu pour "le nouveau Merah"

Le jeune homme, dans la vidéo où il se présente comme le "nouveau Mohamed Merah".
Le jeune homme, dans la vidéo où il se présente comme le "nouveau Mohamed Merah". © -

Le tribunal correctionnel rend mardi sa décision contre un jeune homme qui s'était présenté comme le "nouveau Mohammed Merah" et avait proféré des propos antisémites sur YouTube. A l'audience le 11 février, le parquet a requis un an de prison avec sursis. Le jeune homme interpellé mais laissé libre sous contrôle judiciaire avait exprimé à la barre ses regrets et précisé qu'il n'avait pas mesuré la portée de ses actes.

> Samsung ouvre le salon de la téléphonie Mobile World Congress avec son Galaxy S5

Le Samsung Galaxy S5 présenté le 24 février 2014.
Le Samsung Galaxy S5 présenté le 24 février 2014. © -

Le nouveau smartphone de Samsung vient d'être présenté à Barcelone. Une sortie qui met fin aux différentes rumeurs du Web. Le Galaxy S5 possède au final un écran de 5,1 pouces et un capteur d'empreintes digitales. Autre nouveauté, il est étanche.

> Le Parlement votera le maintien de l'armée française en Centrafrique

Des soldats français à Bangui.
Des soldats français à Bangui. © -

Les députés français se prononceront ce mardi sur la prolongation de l'intervention armée de la France en Centrafrique au-delà de début avril. La force militaire hexagonale est déployée depuis décembre dans le pays dans le cadre de l'opération Sangaris. Le Parlement devrait se prononcer en faveur de la poursuite des opérations, en dépit des risques d'enlisement, et alors que les exactions entre musulmans et chrétiens continuent.

David Namias