BFMTV

Jean XXIII et Jean Paul II "inscrits au catalogue des saints"

Le pape François sur la place Saint-Pierre de Rome, ce dimanche 27 avril.

Le pape François sur la place Saint-Pierre de Rome, ce dimanche 27 avril. - -

Devant 800.000 personnes massées sur la place Saint-Pierre de Rome, le pape François a ce dimanche fait saints deux de ses prédécesseurs, le "bon pape" Jean XXIII et le populaire Jean-Paul II.

"Nous déclarons et définissons saints les bienheureux Jean XXIII et Jean Paul II." Par ces mots, en latin dans le texte, le pape François a canonisé ce dimanche deux de ses illustres prédécesseurs, qui ont marqué le destin de l'Eglise catholique contemporaine.

La formule a été acclamée par la foule, 800.000 personnes selon le Vatican, massées sur la place Saint-Pierre de Rome et au-delà.

Dans son homélie, François a rendu hommage à "deux hommes courageux", porteurs d'une "espérance vivante", qui ont "connu des tragédies mais n'en ont pas été écrasés". Deux papes qui, a-t-il souligné, ont "contribué de manière indélébile au développement et à la paix".

Le pape argentin a également tenu à saluer les réformateurs: Jean XXIII, artisan du concile de Vatican II et Jean Paul II, le pape de la jeunesse et des familles.

Le dimanche des quatre papes

Outre cette double canonisation, cette célébration était historique à un autre titre: la présence aux côtés de François de Benoît XVI, son prédécesseur, tout de blanc vêtu et coiffé d'une mitre. "Deux papes saints au ciel, deux papes sur la place Saint-Pierre", pouvait-on lire sur une banderole brandie par un fidèle depuis la place.

A l'issue de la cérémonie, 98 délégations d'Etat ou d'organisations internationales ont défilé pour saluer le pape François. Le Premier ministre Manuel Valls représentait la France. Quelques-uns se sont même osés au "selfie" avec le pape.

François s'est ensuite offert un bain de foule sur la place Saint-Pierre à bord de sa papamobile, avant de parcourir quelques mètres à pied et de disparaître.

M. T.