BFMTV

Hollande à Poutine: annexer la Crimée serait "inacceptable"

Selon François Hollande, il est encore temps d'éviter une escalade inutile en Ukraine

Selon François Hollande, il est encore temps d'éviter une escalade inutile en Ukraine - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Dans un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, François Hollande a demandé de tout faire pour éviter un rattachement de la Crimée à la Russie.

François Hollande souhaite éviter un rattachement de la Crimée à la Russie. Le président français a averti mercredi son homologue russe Vladimir Poutine qu'un rattachement de la Crimée à la Russie serait "une annexion inacceptable", a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Il indique que le référendum sur l'indépendance de la Crimée prévu dimanche n'a aucune "base l'égale".

Lors d'un entretien téléphonique, François Hollande" a demandé au président Poutine de tout faire pour éviter un rattachement de la Crimée à la Russie, qui serait une annexion inacceptable pour la communauté internationale". Il a souligné qu'"il était encore temps d'éviter une escalade inutile et dangereuse", selon ce communiqué.

"Aucune valeur juridique"

Au même moment les dirigeants occidentaux du G7 ont demandé à Moscou de faire machine arrière et de ne pas soutenir l'organisation de ce référendum qui n'aurait, selon eux, "aucune valeur juridique".

Selon le président français, il est encore temps d'éviter une escalade inutile, rappelant, par ailleurs, les paramètres d'"une sortie de crise": le respect de "la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine" et le retrait des troupes déployées, l'organisation de l'élection présidentielle du 25 mai, l'adoption d'une nouvelle constitution garantissant notamment le plein respect des droits de la communauté russophone et prévoyant une réelle décentralisation dans l'intérêt de l'ensemble des régions ukrainiennes.

Pour leur part, les ministres français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et de la Défense, Jean-Yves Le Drian, sont attendus le 18 mars à Moscou.

L. B. avec AFP