BFMTV

Le parquet espagnol demande la réactivation du mandat d'arrêt européen contre Carles Puigdemont

Carles Puigdemont, le 22 janvier 2018

Carles Puigdemont, le 22 janvier 2018 - Tariq Mikkel KHAN / Scanpix / AFP

Le parquet espagnol a demandé d'adresser un mandat d'arrêt européen aux autorités danoises visant Carles Puigdemont, alors que ce dernier se rend à Copenhague ce lundi.

Le parquet espagnol a demandé lundi au juge en charge de l'enquête sur le président destitué de Catalogne, l'indépendantiste Carles Puigdemont, de relancer le mandat d'arrêt européen qui le vise, a-t-on appris de source judiciaire.

Le mandat d'arrêt adressé aux autorités danoises

"Le parquet de la Cour suprême a demandé au magistrat instructeur d'adresser un mandat d'arrêt européen aux autorités danoises visant Carles Puigdemont pour un délit de rébellion et/où sédition", annonce le parquet dans un communiqué.

Le juge n'est pas tenu d'accéder à la demande du parquet, formulée après l'arrivée à Copenhague de l'ex-président catalan qui s'est exilé en Belgique pour échapper aux poursuites de la justice espagnole. Il a été inculpé, comme le reste de son gouvernement destitué après une tentative de sécession, pour "rébellion, sédition et malversation de fonds".

Carles Puigdemont à Copenhague cet après-midi

Mais pour l'instant, il n'est visé par un mandat d'arrêt qu'en Espagne, le juge Pablo Llarena ayant renoncé début décembre à demander à la Belgique de l'arrêter. 

Carles Puigdemont doit participer à un colloque à l'université de Copenhague en début d'après-midi. Selon la presse espagnole, il doit également avoir des entretiens mardi avec des responsables politiques danois.

S.Z avec AFP