BFMTV
en direct

Mort du prince Philip: le président Macron salue une "vie exemplaire"

Le prince Philip s'est éteint "paisiblement" ce matin au château de Windsor, peut-on lire dans le communiqué officiel de la famille royale britannique.

Carla Bruni partage le "chagrin vis-à-vis de la famille royale"

Invitée à s'exprimer sur BFMTV en tant qu'ancienne première dame française, la chanteuse Carla Bruni a déclaré ressentir le "chagrin (...) de cette perte vis-à-vis de la famille royale" et a rendu un hommage appuyé au prince Philip, un homme "si gentil, si simple".

"C'est une partie de notre histoire (...) cette famille royale d'Angleterre. (...) Ces personnes étaient tellement courtoises, leur accueil était tellement merveilleusement courtois", s'est souvenue l'épouse de l'ex-président Nicolas Sarkozy.

Le couple avait rendu visite à la reine Elizabeth II lors de leur déplacement au Royaume-Uni en 2008. "J'étais dans un carosse avec le prince Philip (...) c'était une aventure extraordinaire pour nous", raconte Carla Bruni.

"Ces personnes de la famille royale sont des personnes qui vous mettent incroyablement à l'aise, leur français est (...) exceptionnel", a-t-elle salué.

Donald Trump rend hommage à un personnage "irremplaçable"

L'ex-président américain Donald Trump a diffusé un communiqué dans lequel il rend hommage au prince Philip, saluant "un homme qui incarnait l'âme noble et l'esprit fier du Royaume-Uni et du Commonwealth".

"C'est une perte irremplaçable pour la Grande-Bretagne et pour ceux qui portent notre civilisation dans leur coeur", poursuit l'ancien locataire de la Maison blanche.

"Le prince Philip était la définition même de la dignité et la grâce britanniques. Il incarnait la discrète réserve, la force morale stricte, et l'intégrité inflexible du Royaume-Uni."

Barack Obama salue l'"exemple extraordinaire" donné par le prince Philip

L'ancien président américain Barack Obama (2009-2017) a rendu hommage au prince Philip qui, "à travers son exemple extraordinaire", a "prouvé que la vraie coopération laisse de la place à la fois à l'ambition et au dévouement - le tout au service de quelque chose de plus grand que soi-même".

"Je suis triste pour la reine", déclare Jane Birkin

L'actrice et chanteuse britannique Jane Birkin s'est exprimée sur BFMTV au sujet de la mort du prince Philip, "soutien magnifique" selon elle pour la reine Elizabeth II.

"Je suis triste pour la reine, j'espère qu'elle tient le coup! (...) Elle est devenue reine très très tôt, à la mort de son père. Tout ce temps là, il a été à ses côtés. Et il avait un humour acerbe et il était 'politically' pas très correct et finalement (...) il a été très aimé par les Anglais", a déclaré l'ancienne compagne de Serge Gainsbourg.

Hommage de Harry et Meghan au prince Philip sur le site de leur fondation

Sur le site de leur fondation, le prince Harry et son épouse Meghan ont rendu hommage au prince Philip, grand-père de Harry et William.

"Merci pour votre service... Vous nous manquerez beaucoup", peut-on lire sur l'encart publié sur le site.

Encart publié sur le site de la fondation du prince Harry et de son épouse Meghan
Encart publié sur le site de la fondation du prince Harry et de son épouse Meghan © BFMTV / Capture d'écran

Macron adresse ses "sincères condoléances" à la reine Elizabeth II

Dans un tweet écrit en anglais, le président Emmanuel Macron adresse ses "sincères condoléances" à la reine Elizabeth II, après le décès de son époux le prince Philip.

Il salue le duc d'Edimbourg et la "vie exexemplaire" qu'il a menée, "empreinte de bravoure, d'un sens du devoir et d'un engagement en faveur de la jeunesse et de l'environnement".

Le roi et la reine d'Espagne saluent son sens "du service et du dévouement"

Le roi et la reine d'Espagne ont salué dans un message de condoléances le sens "du service et du dévouement" du duc d'Edimbourg.

"Nous n'oublierons jamais les moments que nous avons partagés avec lui" et le sens "du service et du dévouement à la Couronne et au Royaume-Uni à vos côtés", ont écrit Felipe VI et la reine Letizia dans ce message transmis à Elizabeth II.

Joe Biden salue "les décennies d'action dévouée" du prince Philip

Le président américain Joe Biden a fait diffuser un communiqué dans lequel il salue "les décennies d'action dévouée" du prince Philip.

"Le prince Philip s'est dévoué au peuple du Royaume-Uni, au Commonwealth et à sa famille", a souligné Joe Biden, applaudissant notamment les engagements "environnementaux", du duc d'Edimbourg.

La cloche de l'abbaye de Westminster va sonner 99 fois

En hommage au prince Philip, mort à l'âge de 99 ans, la cloche de l'abbaye de Westminster va sonner 99 fois, une fois chaque minute, à partir de 18 heures (17 heures en France).

Philip Mountbatten s'est marié avec la future reine Elizabeth II dans cette abbaye de Westminster, le 20 novembre 1947, cinq années avant le couronnement de celle-ci dans le même lieu.

La dernière fois que le duc d’Édimbourg a assisté à une messe à l'abbaye de Westminster remonte à 2017.

L'ex-président américain George W. Bush salue un homme "dévoué aux autres"

Dans une déclaration officielle, l'ancien président américain George W. Bush (2001-2009) et son épouse, Laura Bush, ont rendu hommage au prince Philip.

"Au cours de sa longue et remarquable vie, il s'est dévoué à de nobles causes et autres. Il a représenté le Royaume-Uni avec dignité et apporté un soutien et une force sans limite à la souveraine. Laura et moi avons eu le privilège de pouvoir apprécier son charme et son intelligence, et nous savons combien il sera regretté", ont-ils écrit dans un communiqué.

Les Britanniques priés de ne pas se rassembler devant les palais à cause de l'épidémie

Selon Reuters, les Britanniques ont été priés de ne pas se rassembler ni déposer de fleurs devant les résidences royales après la mort du prince Philip, en raison de l'épidémie due au coronavirus.

"Même s'il s'agit d'une période extraordinairement difficile pour beaucoup, nous demandons à la population de ne pas se rassembler devant les résidences royales et de continuer à respecter les consignes de santé publique, particulièrement en évitant les rassemblements de grands groupes et en minimisant les déplacements", a déclaré le porte-parolat du gouvernement de Boris Johnson dans un communiqué.

"Nous appuyons la demande du Palais royal sur le fait que des fleurs ne soient pas déposées sous forme d'hommage devant les résidences royales en cette période", peut-on y lire.

Les services chargés de l'organisation des funérailles ont déclaré pour leur part que la dépouille du prince Philip ne serait pas exposée au public avant son inhumation et qu'il n'y aurait pas d'obsèques nationales, ce qui correspond aussi à la volonté du défunt.

Le Drian rend hommage au "panache" du prince Philip

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a écrit un tweet rendant hommage au prince Philip, à son "panache", et au peuple britannique.

"Après la disparition du Prince Philip, la France s'associe à la peine de ses amis d'outre-Manche et salue le destin européen et britannique d'un homme qui fut, non sans panache, le contemporain d'un siècle d'épreuves et d'espoirs pour notre continent", a tweeté le locataire du Quai d'Orsay.

L'ex-Premier ministre britannique John Major salue un homme "modeste jusqu'à la moelle"

Parmi les hommages rendus par le personnel politique britannique, il y a celui de l'ex-Premier ministre conservateur John Major, qui a salué un homme "modeste jusqu'à la moelle, et détestant les enquiquinements".

Le prince Philip "incarnait parfaitement l'esprit britannique et était resté fidèle à lui-même jusqu'au bout", a-t-il déclaré. Et d'ajouter que "le déferlement d'affection et de tristesse après sa mort l'auraient surpris et gêné".

Le chef actuel de l'opposition travailliste Keir Starmer a déploré "la perte d'un serviteur public extraordinaire", qui a "dédié sa vie à notre pays", d'abord au sein de la Royal Navy puis aux côtés d'Elizabeth II.

L'Assemblée nationale française adresse "ses condoléances" aux Britanniques

Dans un tweet l'Assemblée nationale, présidée par Richard Ferrand, a rendu hommage au duc d’Édimbourg.

"À la suite de l’annonce du décès de son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg, l’Assemblée nationale adresse ses condoléances attristées au peuple britannique", peut-on y lire.

Le prince Philip sera "très regretté en Israël", affirme Benjamin Netanyahu

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté vendredi ses "plus sincères condoléances" à la reine Elizabeth II après le décès de son époux, le prince Philip, qui sera "très regretté en Israël".

"J'exprime mes plus sincères condoléances à sa majesté la reine Elizabeth, au prince Charles, à la famille royale et au peuple britannique pour le décès du duc d'Edimbourg. Le prince Philip sera très regretté en Israël et dans le monde", a écrit Benjamin Netanyahu sur Twitter.

Le prince Philip avait été le premier membre de la famille royale britannique à se rendre en Israël, en 1994, dans le cadre d'une visite privée.

Pendant ce déplacement, il avait reçu le titre de "Juste parmi les Nations", l'une des plus hautes distinctions d'Israël, décernée à sa mère à titre posthume pour avoir sauvé une famille juive des griffes des nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Justin Trudeau salue "un homme de conviction et de principes"

"Le prince Philip était un homme de conviction et de principes, animé par son sens du devoir envers les autres", a salué vendredi le Premier ministre canadien Justin Trudeau, après la mort de l'époux de la reine Elizabeth II à l'âge de 99 ans.

"Nous nous souviendrons affectueusement de lui en tant que pilier dans la vie de notre reine", cheffe d'Etat en titre du Canada, a estimé Justin Trudeau, dans un communiqué, évoquant "le compagnon de toute une vie".

La Chambre des communes britannique évoque "un jour très triste pour tout le pays"

Le porte-parole de la Chambre des communes britannique rend hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, mort ce vendredi à 99 ans.

"C'est évidemment un jour très triste pour Sa Majesté, la famille royale et tout le pays", déclare Sir Lindsay Hoyle. "Le duc d'Edimbourg a témoigné un soutien inflexible à la reine, en tant qu'époux et en temps que consort. Décrit par sa majesté comme sa 'force constante', il a aussi servi le pays, d'abord avec distinction durant la Seconde Guerre mondiale puis avec dévotion durant huit décennies de paix.
Sa vie a été longue, et marquée par tant de dévotion à son devoir. Nous devons marquer une pause aujourd'hui pour lui rendre hommage et adresser nos remerciements les plus sincères pour sa loyauté fervente à notre pays. Il manquera immensément à toutes les nations."

Le prince Philip "représentait le Royaume-Uni avec dignité", salue George W. Bush

L'ex-président américain George W. Bush a salué "la longue et remarquable vie" du prince Philip, mort ce vendredi à 99 ans.

"Tout au long de sa longue et remarquable vie, il s'est consacré à de nobles causes et aux autres. Il a représenté le Royaume-Uni avec dignité et a apporté une force et un soutien sans limites à la couronne" britannique, a estimé l'ancien président dans un communiqué.

Des fleurs déposées devant Windsor et Buckingham

L'AFP publie des photos de bouquets de fleurs déposés par le public devant les grilles de Buckingham Palace et devant l'entrée du chateau de Windsor, quelques heures seulement après l'annonce de la mort du prince Philip.

Des fleurs déposées devant Buckingham Palace, le 9 avril 2021, après l'annonce de la mort du prince Philip
Des fleurs déposées devant Buckingham Palace, le 9 avril 2021, après l'annonce de la mort du prince Philip © Tolga Akmen - AFP

D'après la BBC, une trentaine de personnes s'était rassemblée à la mi-journée pour lire le communiqué d'annonce de la disparition du duc d'Edimbourg, affiché sur les grilles de Buckingham, dans le centre de Londres.

Le Premier ministre irlandais "attristé" de la mort du prince Philip

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin s'est dit "attristé" par la mort, ce vendredi, du prince Philip, l'époux d'Elizabeth II à qui il dit transmettre ses pensées.

"Attristé d'apprendre la mort de Son Altesse Royale, le prince Philip, duc d'Édimbourg. Nos pensées et nos prières accompagnent la reine Elizabeth et le peuple du Royaume-Uni", a tweeté Micheal Martin.

Tony Blair salue "la détermination et le courage" du prince Philip

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair a salué la "détermination" et le "courage" du prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, mort ce vendredi à l'âge de 99 ans.

"Il sera naturellement particulièrement reconnu pour son soutien remarquable et inébranlable à la reine pendant tant d'années. Cependant, il doit également être salué et célébré à part entière comme un homme de prévoyance, de détermination et de courage", a déclaré l'ancien dirigeant travailliste, ajoutant que le prince Philip "était souvent en avance sur son temps".

Le prince Philip a vécu "au service de son pays", salue Berlin

Le ministre des Affaires étrangères allemand a salué la "longue vie au service de son pays" du prince Philip, décédé vendredi à 99 ans, et présenté ses condoléances à la reine Elizabeth II et à la famille royale.

"Nous sommes profondément attristés par la perte de son altesse royale le Prince Philip. Nos pensées et nos prières vont à la famille royale, au peuple du Commonwealth et à tous ceux qui l'aimaient tendrement. Il a vécu une longue vie au service de son pays", a déclaré sur Twitter Heiko Maas.

Mort du prince Philip: le protocole des jours à venir se précise

Plusieurs médias britanniques détaillent les événements à venir pour rendre hommage au prince Philip, mort ce vendredi matin à l'âge de 99 ans. Les funérailles se dérouleront à la St George's Chapel à Windsor, où Philip s'est éteint, et non à l'Abbaye de Westminster, d'après le Times.

D'après le Daily Mail, la reine observera ensuite une période de deuil de 8 jours, suivi d'une période de 30 jours de deuil royal officiel. Selon les médias britanniques, le prince sera enterré à Frogmore Gardens, à Windsor.

Lire notre article complet sur BFMTV.com

Un dernier engagement public en 2020

Bien qu'il se soit retiré de la vie publique en 2017, à l'âge de 96 ans, le prince Philip a respecté un dernier engagement royal l'été dernier. Il a fait une rare apparition en juillet à l'occasion d'une cérémonie au château de Windsor où il a cédé sa place de colonel-en-chef du régiment des Rifles à sa belle-fille Camilla. Le prince Philip occupait alors cette fonction depuis la formation de ce régiment de la British Army en 2007.

Lire notre article complet

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon "attristée" par la mort du prince Philip

Nicola Sturgeon, Première ministre écossaise, a rendu hommage au prince Philip quelques heures après l'annonce de sa mort:

"Je suis attristée par la nouvelle de la mort du duc d'Edimbourg. J'adresse mes condoléances personnelles et profondes, ainsi que celles du gouvernement écossais et du peuple d'Ecosse, à Sa Majesté la reine et sa famille."

Mort du prince Philip: les drapeaux mis en berne au palais de Buckingham

Les drapeaux ont été mis en berne à Buckingham en signe de deuil, quelques minutes après l'annonce de la mort du prince Philip. Le communiqué officiel annonçant la disparition du duc d'Edimbourg a été affiché sur les grilles du palais.

Boris Johnson rend hommage au prince Philip, qui a "conduit la famille royale"

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rendu hommage au prince Philip ce vendredi lors d'une conférence de presse: "C'était un expert de la conduite des navires, et il a conduit la famille royale tout au long de ces années aux côtés de la reine Elizabeth. C'était un environnementaliste. Avec son titre de duc d'Edimbourg, il a inspiré des milliers de jeunes Britanniques durant son existence. On se souviendra de lui pour tout ce qu'il a fait."

Le chef du gouvernement a ensuite évoqué le "soutien" du Prince Philip "auprès de Sa Majesté la reine".

"Il était à ses côtés pendant chacun des jours de son règne en tant qu'époux. Et c'est à Sa Majesté et toute sa famille que toute la Grande-Bretagne pense aujourd'hui. C'était un mari dévoué à son couple, un père aimant. Lors de ses noces d'or, la reine Elizabeth a dit que la nation avait une dette à son égard, et je suis sûr que c'est vrai. Nous offrons aujourd'hui nos condoléances à la reine Elizabeth, Sa Majesté, et toute sa famille. En tant que nation et Royaume, nous saluons le travail extraordinaire du prince Philip, duc d'Edimbourg."

Le prince Philip avait pris sa retraite en août 2017

Le prince Philip avait pris sa retraite en août 2017, après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels depuis l'accession de son épouse au trône en 1952.

Le prince Philip avait été hospitalisé mi-février

Le prince, qui allait fêter son centième anniversaire en juin, avait été hospitalisé le 16 février dans un hôpital privé de Londres, le King Edward VII, par mesure de "précaution" après s'être senti mal. Le palais de Buckingham avait précisé quelques jours plus tard que cette hospitalisation était due à une infection.

Début mars, il avait été transféré à l'hôpital St Batholomew's de Londres, qui possède l'un des plus grands services cardiovasculaires spécialisés en Europe, où il a subi "avec succès" une intervention pour un problème cardiaque préexistant. Il était ensuite retourné au King Edward VII pour y poursuivre sa convalescence, avant d'en sortir le 16 mars.

Le site officiel de la famille royale paré de noir

Le site officiel de la famille royale britannique a immédiatement été actualisé et s'est paré de noir après l'annonce de la mort du prince Philip.

Le site officiel de la famille royale britannique, après la mort du prince Philip.
Le site officiel de la famille royale britannique, après la mort du prince Philip. © ROYAL FAMILY

Philip est mort "paisiblement" ce matin au château de Windsor

"C'est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d'Edimbourg", selon un communiqué du Buckingham, précisant que le prince Philip, qui avait été hospitalisé récemment, est mort "paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor".

Le prince Philip est mort à 99 ans

La famille royale britannique vient d'annoncer la mort du prince Philip, époux de la reine Elizabeth. Âgé de 99 ans, il avait récemment été hospitalisé et avait subi une intervention cardiaque au cours de son séjour.

BFMTV