BFMTV

Coronavirus: quarantaine pour plus de 15 millions d'habitants en Italie

Zones sous quarantaine en Italie depuis dimanche 8 mars au matin

Zones sous quarantaine en Italie depuis dimanche 8 mars au matin - BFMTV

Parmi les mesures draconiennes mises en place dans tout le pays, la fermeture jusqu'au 3 avril des discothèques, cinémas, théâtres, pubs, écoles de danse et autres lieux similaires.

Mesure sans précédent en Europe: plus de quinze millions d'habitants du nord de l'Italie ont été placés en quarantaine dans la nuit de samedi à dimanche pour endiguer l'épidémie de coronavirus qui s'y propage. Les entrées et sorties d'une vaste zone allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais étroitement limitées, selon un décret publié sur le site du gouvernement.

Cette mesure draconienne, prise dans le pays d'Europe le plus durement touché par l'épidémie, s'apparente à celle mise en place dans la province chinoise du Hubei d'où l'épidémie est partie en décembre (56 millions d'habitants en quarantaine).

Cinémas, théâtres, écoles et pubs fermés

Dans tout le pays, toutes les manifestations culturelles, sportives ou religieuses sont interdites, et les discothèques, cinémas, théâtres, pubs, écoles de danse et autres lieux similaires devront également fermer leurs portes jusqu'au 3 avril, selon le décret. Autre mesure symbolique: le pape François fera sa prière dominicale en vidéo, et non en public, a indiqué le Vatican.

En Italie, plus 1247 cas ont été répertoriés au cours des dernières 24 heures ainsi que 36 nouveaux décès, portant le nombre de morts à 233. Le gouvernement italien a décidé l'envoi de 20.000 personnes en renfort dans ses hôpitaux, ce qui permettra de porter de 5.000 à 7.500 le nombre de lits en soins intensifs.

Reflet de l'inquiétude des autorités, événements sportifs et rassemblements continuent d'être annulés ou reportés: le marathon de Barcelone prévu le 15 mars se tiendra finalement 25 octobre. La Hongrie a annulé la célébration de la fête nationale le 15 mars à Budapest. Par ailleurs, treize pays ont fermé leurs établissements scolaires: 300 millions d'élèves dans le monde sont privés d'école pour plusieurs semaines.

La propagation "très préoccupante"

La propagation accélérée du virus est jugée "très préoccupante" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS): au total, 94 pays sont désormais touchés par le Covid-19, qui a fait plus de 3500 morts à travers le globe. L'Amérique latine déplore son premier décès, un homme de 64 ans, mort à Buenos Aires en Argentine. L'île de Malte et le Paraguay ont annoncé une première contamination. L'archipel des Maldives a détecté ses deux premiers cas parmi le personnel d'un hôtel de luxe sur une île à 150 km de la capitale Malé, et la Bulgarie a elle aussi recensé deux premiers cas.

Cinquième pays le plus touché, la France comptait seize morts et 949 cas samedi soir. La Chine a annoncé 27 nouveaux décès dimanche, portant le bilan total à 3097 morts dans le pays. Avec plus de 7000 cas confirmés, la Corée du Sud est le pays le plus touché en dehors de Chine. Suit l'Iran, où 21 nouveaux décès et 1076 infections au cours des dernières 24 heures ont été recensés, portant le total à 145 morts et 5.823 cas de contamination.

Dans le monde, les populations se ruent sur les masques, désinfectants, gants ou combinaisons, seuls remparts connus contre le virus pour lequel il n'existe pas de vaccin.

S. V. avec AFP