BFMTV

Coronavirus: comment fabriquer son propre gel hydroalcoolique?

Un gel hydroalcoolique

Un gel hydroalcoolique - LOIC VENANCE / AFP

Alors que les gels hydroalcooliques se font de plus en plus rares dans les commerces, des recettes existent pour fabriquer chez soi sa propre solution antibactérienne.

La propagation du coronavirus s'intensifie et l'inquiétude des Français ne cesse de croître. Certains, prêts à tout pour se prémunir d'une infection, se ruent sur les masques et les gels hydroalcooliques dont les prix de vente se sont envolés ces derniers jours. Lundi, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a même déposé plainte après avoir constaté le vol d'au moins 8300 masques et 1200 flacons de solutions hydroalcooliques.

Recette de l'OMS

Mais la rupture de stock de ces gels antibactériens n'est pas une fatalité. En effet, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un "guide de production locale de solutions hydroalcooliques". Si cette recette est destinée aux "professionnels de la pharmacie", les ingrédients qui la composent sont accessibles facilement à tout un chacun.

Pour produire 1 litre de gel, il faut se munir de 833,3 ml d'éthanol (ou d'alcool pour spiritueux), de 41,7 ml de peroxyde d'hydrogène (de l'eau oxygénée), de 14,5 ml de glycérol, et d'eau bouillie (ou d'eau distillée). Ces ingrédients doivent être versés dans un récipient que l'on doit ensuite fermer hermétiquement pour éviter tout évaporation. Mélangez le tout. La préparation est terminée, vous pouvez alors répartir la substance dans des petits flacons pour les emporter avec vous dans les transports en commun, par exemple.

Préparation à base d'aloe vera

Une autre recette, a priori plus aisée, existe par ailleurs. Selon The Verge, un média américain, il suffit de mélanger 2/3 d'alcool isopropylique à 99% et 1/3 d'aloe vera. S'en recouvrir les mains abondamment et laisser sécher.

Si ces recettes semblent simples, elles impliquent néanmoins la manipulation de produits chimiques. La prudence est donc de rigueur. Par ailleurs, se laver les mains avec du savon, en suivant les recommandations de l'OMS, reste le moyen le plus efficace d'éliminer les microbes.

Ambre Lepoivre