BFMTV

Coronavirus: Elizabeth II appelle à l'unité et remercie les soignants et les Britanniques qui restent chez eux

En dehors de ses messages à la période de Noël, les allocutions de la reine d'Angleterre sont exceptionnelles. Ce dimanche soir, elle s'est adressée au peuple britannique qui fait durement face à l'épidémie de Coronavirus.

La reine d'Angleterre, Elizabeth II, s'est adressée ce dimanche soir au peuple britannique dans une exceptionnelle allocution. Face à la pandémie de coronavirus, elle a appelé à l'unité de la nation, remerciant les soignants et les Britanniques qui restent chez eux.

"Je remercie ceux qui se trouvent en première ligne, les soignants, les membres du service national de santé qui poursuivent leur travail sans relâche. Sachez que nous sommes sensibles à ce que vous faites", a ainsi déclaré la reine.

"Je tiens à remercier ceux qui restent chez eux et qui permettent de protéger ceux qui sont vulnérables et d'alléger la peine de ceux qui ont perdu un proche", a-t-elle poursuivi appelant à l'unité. "Si nous faisons preuve de résilience, nous surmonterons l'adversité", a-t-elle assuré.

Un appel à la résilience

S'adressant directement à la population depuis le château de Windsor, à l'ouest de Londres, la souveraine a fait allusion à la Seconde Guerre mondiale pour les inciter à faire preuve de résilience face à la maladie, qui a déjà tué près 5.000 personnes dans le pays. 

"J'espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont nous avons relevé ce défi", a-t-elle déclaré dans cette allocution enregistrée, d'un peu plus de quatre minutes. 

"Et ceux qui nous succéderont diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres", et que "les qualités d'autodiscipline, de détermination bienveillante et de camaraderie caractérisent toujours ce pays", a-t-elle ajouté, dans un discours "profondément personnel" selon ses services.

"Des jours meilleurs"

La souveraine, qui a servi comme mécanicienne durant la guerre, a laissé entrevoir une lumière au bout du tunnel. "Nous vaincrons - et cette victoire sera celle de chacun d'entre nous", a-t-elle assuré. "Alors que nous pourrions avoir à endurer plus encore, nous devrions trouver du réconfort dans le fait que des jours meilleurs viendront: nous retrouverons nos amis; nous retrouverons nos familles; nous nous retrouverons de nouveau." 

En raison de l'épidémie, Elisabeth II s'est retirée avec son époux, le prince Philip, au château de Windsor. Agés respectivement de 93 et 98 ans, ils font partie de la population à risque face au coronavirus.

Seulement trois allocutions de ce type dans l'histoire

Cette allocution télévisée est la quatrième d'Elisabeth II en période de crise depuis le début de son règne il y a 68 ans, même si elle adresse chaque année ses voeux à la nation à Noël. 

Les trois précédentes allocutions de la reine en temps de crise ou de deuil se sont tenues en 1991 lors de la première Guerre du Golfe, en 1997 à la veille des funérailles de la princesse Diana, et en 2002 après le décès de sa mère.

Cyrielle Cabot