BFMTV

Centenaire de l'armistice de 1918: Macron invitera 80 dirigeants mondiaux le 11 novembre

Emmanuel Macron lors de ses vœux au corps diplomatique.

Emmanuel Macron lors de ses vœux au corps diplomatique. - BFMTV

Emmanuel Macron adressait ce jeudi ses vœux au corps diplomatique réuni sous les plafonds de l'Elysée. Il a annoncé son intention d'inviter à Paris les chefs d'Etats et de gouvernements de pays qui ont participé au premier conflit mondial, entre 1914 et 1918.

Emmanuel Macron, lors de ses vœux diplomatiques à l'Elysée, a annoncé jeudi après-midi qu'il inviterait de nombreux chefs d'Etat à l'occasion du 11 novembre prochain, pour la commémoration du centenaire de l'armistice qui mit fin, à Rethondes, à la Première guerre mondiale. 

D'autres centenaires en perspective 

"J’inviterai le 11 novembre prochain à Paris près de 80 chefs d’Etat et de gouvernements représentant les pays belligérants", a-t-il en effet déclaré. Selon lui, cette rencontre sera l'occasion pour les dirigeants de se souvenir de leurs responsabilités. "Nous ne devons pas faire bégayer l’histoire et il faut se souvenir que nos peuples, et peut-être surtout leurs dirigeants, furent comme des somnambules" devant le glissement de l'Europe et du monde vers la guerre, a-t-il poursuivi, reprenant au passage la formule de l'historien australien Christopher Clark. 

Ce centenaire en annoncera d'autres, tout aussi solennels: "Plusieurs de vos pays fêteront leur propre centenaire", a-t-il dit aux diplomates, signifiant que la France aurait donc plusieurs "centenaires à fêter". Les traités consécutifs à la guerre de 14-18, dont le traité de Versailles, ont en effet donné naissance à la constitution en Etats de nombreuses nations à travers le monde. 

Robin Verner