BFMTV

Attaque dans la gare centrale de Bruxelles: le suspect avait des sympathies pour Daesh

Un enquêteur sort du domicile du suspect dans le quartier de Molenbeek.

Un enquêteur sort du domicile du suspect dans le quartier de Molenbeek. - BRUNO FAHY / BELGA / AFP

Le parquet fédéral belge a diffusé jeudi après-midi un communiqué de presse apportant des détails sur l'enquête concernant le suspect de l'attaque dans la gare centrale de Bruxelles.

L'assaillant abattu mardi soir après avoir fait exploser un bagage à la Gare centrale de Bruxelles "avait des sympathies pour l'organisation terroriste Daesh", a annoncé le parquet fédéral belge, dans un communiqué diffusé mercredi.

Du matériel pouvant servir à la fabrication d'explosifs découvert à son domicile

"Certains indices semblent démontrer que le suspect avait des sympathies pour l'organisation terroriste Daesh. Dans l'intérêt de l'enquête aucun détail supplémentaire ne sera provisoirement communiqué", a précisé le parquet. Du matériel pouvant servir à fabriquer un explosif a été retrouvé au domicile de cet homme de nationalité marocaine, accusé d'avoir commis l'attaque de mardi soir dans la Gare centrale de Bruxelles, a indiqué mercredi le parquet fédéral belge.

"Il apparait des résultats de la perquisition effectuée à la résidence du suspect O.Z. à Molenbeek-Saint-Jean qu'il a probablement fabriqué la bombe à cet endroit", précise un communiqué du parquet. "On y a notamment retrouvé des composants chimiques ainsi que du matériel qui peuvent servir à fabriquer un explosif", ajoute le parquet.

R.V. avec AFP