BFMTV

Tir de missile: "Tout le territoire américain est à notre portée", assure Kim Jong-Un

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-Un, a affirmé que le dernier test vendredi d'un missile intercontinental mettait désormais tout le territoire des États-Unis à portée d'une frappe de Pyongyang, a rapporté ce samedi l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

Kim Jong-Un a déclaré que le test a démontré la capacité de la Corée du Nord à déclencher un tir "n'importe où et n'importe quand", selon l'agence, qui ajoute que "le leader (Kim Jong-Un) a déclaré fièrement que le test confirmait aussi que le territoire continental des États-Unis est à notre portée de tir".

Des options militaires pour la première fois envisagées

À la suite de ce tir, les États-Unis et la Corée du Sud ont annoncé mener un exercice militaire conjoint. L'armée de terre américaine a indiqué dans un communiqué que l'exercice avait été mené à partir de systèmes de missiles tactiques sol-sol américain et des missiles balistiques sud-coréens. 

Le Pentagone prépare depuis longtemps l'éventualité d'un conflit avec la Corée du Nord, mais cette riposte marque une évolution par rapport aux précédentes réactions publiques ayant suivi des essais de missiles. Auparavant, il s'agissait de critiquer les tirs mais sans mentionner d'options militaires de représailles. C'est la première fois que le général Dunford, à son poste de plus haut gradé des États-Unis depuis deux ans, évoque des options militaires dans un communiqué même s'il a déjà abordé le sujet dans des conversations publiques.

C.H.A. avec AFP