BFMTV

Nouveau tir de missile balistique par la Corée du Nord

Photo d'illustration

Photo d'illustration - STR / KCNA VIA KNS / AFP

Pour la deuxième fois, la Corée du Nord a procédé avec succès au tir d'un missile balistique intercontinental, capable d'atteindre les États-Unis.

C'est une nouvelle démonstration de force de Pyongyang. La Corée du Nord a procédé vendredi à un nouveau tir de missile balistique, ont annoncé les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud.

"Je peux confirmer que nous avons détecté le lancement d'un missile balistique à partir de la Corée du Nord", a déclaré le porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau Jeff Davis.

Ce lancement survient un mois à peine après le premier test réussi par Pyongyang d'un missile balistique intercontinental susceptible d'atteindre le nord-ouest du continent américain.

Du côté du Japon, l'un des pays les plus exposés à la menace des missiles nord-coréens, le Premier ministre Shinzo Abe a confirmé "avoir reçu des informations préliminaires sur un nouveau lancement de missile balistique nord-coréen".

"Il est possible que cela soit tombé dans notre (zone économique exclusive", a ajouté Shinzo Abe, annonçant par ailleurs une réunion de son conseil de sécurité nationale.

Les forces armées de la Corée du Sud ont également confirmé ce qui "semble être un missile balistique tiré par la Corée du Nord vendredi soir", selon l'agence Yonhap. Le président sud-coréen a lui aussi convoqué une réunion d'urgence de son équipe de sécurité nationale, selon L'agence de presse.

L.N. avec AFP