BFMTV

Obama-Romney : ce qu'il ne fallait pas rater du 3e débat

Les deux candidats ont souvent été d'accord sur de nombreux points, notamment l'Iran.

Les deux candidats ont souvent été d'accord sur de nombreux points, notamment l'Iran. - -

Barack Obama et Mitt Romney se sont affrontés lors de leur troisième et dernier débat en Floride, qui portait notamment sur la politique étrangère. Le président sortant s’est montré très offensif face à son adversaire républicain.

C'était le dernier affrontement direct de la campagne. Barack Obama et Mitt Romney ont participé à leur troisième débat, lundi soir en Floride, à quinze jours de l'élection présidentielle américaine.

• Sur la forme : Obama offensif

Très offensif, le président Obama a présenté son adversaire républicain Mitt Romney comme incompétent et indécis en politique étrangère. "A chaque fois que vous avez exprimé une opinion, vous avez eu tort", a lancé le président sortant lors d'un face-à-face vif, parfois tendu, au cours duquel il n'a pas lâché son adversaire des yeux.

"Vous avez dit que nous aurions dû aller en Irak bien qu'il n'y ait pas d'armes de destruction massive. Vous avez dit que nous devrions toujours avoir des soldats en Irak", a ajouté Barack Obama, qui vante lors de sa campagne sa promesse tenue d'un retrait de ce pays fin 2011.


• Sur le fond : pas de grosses divergences

Sur le fond, les deux candidats ont souvent trouvé des points d'accord comme lorsqu'ils se sont érigés en défenseurs d'Israël et ont mis en garde l'Iran au sujet de son programme nucléaire.


• La petite phrase du débat : "chevaux et baïonnettes"

On retiendra également de ce débat le bon mot de Barack Obama. Alors que Mitt Romney déplore la baisse du nombre de navires de guerre américains depuis 1917, Barack Obama lui répond: "Nous avons aussi moins de chevaux et de baïonnettes".


• Les réactions à chaud : avantage Obama

Cette stratégie offensive de Barack Obama semble avoir payé, à en croire des sondages instantanés. Pour 53% des personnes "indécises" interrogées par CBS, le président est sorti vainqueur de l'affrontement (23% à Romney). L'institut PPP a relevé 52% en faveur d'Obama, également chez les indécis (42% au républicain), tandis que les électeurs sondés par CNN donnaient une légère avance au sortant (48%-40%).

dossier :

Barack Obama

A.K. avec AFP