BFMTV

Obama et le monde musulman : un bilan en demi-teinte

BFMTV
A un peu plus d’un mois de l’élection présidentielle américaine, l’heure est désormais au bilan pour Barack Obama. Sa présidence a été marquée par une volonté de rapprochement avec le monde musulman. BFMTV fait le point sur ce qu’il en est vraiment, quatre ans plus tard.

Un mois avant l'élection présidentielle américaine, BFMTV dresse le bilan de la présidence Obama. Focus aujourd'hui sur ses relations avec le monde musulman. 

• Le dossier israélo-palestinien : un échec

Obama - le monde arabe : entre eux tout a bien commencé. Ainsi, en juin 2009, le discours du Caire marque le premier geste de Barack Obama envers le monde musulman. Un discours d’espoir sous forme de réconciliation. Il y affirme soutenir la création d’un Etat palestinien et demande à Israël de cesser sa politique de colonisation. C’est le début d’un long processus de rapprochement qui ne verra pourtant jamais le jour : le dossier israélo-palestinien est aujourd'hui au point mort. 

• Le dossier iranien : un nouvel échec 

L’autre dossier important de la présidence Obama est celui du nucléaire Iranien. Le président américain a tendu la main au régime de Téhéran sans succès. 

Après les violences du gouvernement iranien, une nouvelle politique américaine a été adoptée : étrangler le régime pour le forcer à abandonner son programme nucléaire. C'est un deuxième échec pour Barack Obama.

• Le départ d'Irak : un succès 

En Irak, le président américain a tenu ses promesses de campagne : le 15 décembre 2011 les derniers marines replient le drapeau américain à Bagdad.

• L'Afghanistan et la mort de Ben Laden : un succès 

En Afghanistan, Barack Obama envoie d’abord des renforts en décembre 2010 mais pour une durée limitée à 18 mois. Le 1er mai 2012 le président américain annonce l’accélération du retrait des 68.000 soldats restant en Afghanistan. Un an plus tôt, Oussama Ben Laden est tué par un commando des forces spéciales améric aines. L’un des plus grand succès de Barack Obama.

Barack Obama fait donc preuve d'un bilan en demi-teinte marqué par des efforts de reconciliation. Des efforts mis à mal par la diffusion du film anti-islam réalisé en Amérique et qui embrase depuis plusieurs jours le monde musulman. Signe des espoirs qui avait été placé en lui : le président américain avait reçu le prix Nobel de la Paix le 10 décembre 2009.

dossier :

Barack Obama