BFMTV

Le grand rabbin d'Argentine grièvement blessé dans une agression

La synagogue "Templo Libertad" de Buenos Aires (photo d'illustration)

La synagogue "Templo Libertad" de Buenos Aires (photo d'illustration) - JUAN MABROMATA / AFP

Le président de la DAIA, la représentation des institutions juives d'Argentine, a dénoncé "un acte antisémite", dans un pays où ils sont pourtant peu fréquents.

Le grand rabbin d'Argentine, Gabriel Davidovich, a été grièvement blessé, lundi. Des inconnus ont pénétré dans son domicile de Buenos Aires et l'ont agressé, a annoncé l'Association mutuelle israélite argentine (AMIA) ce mardi.

Selon cette dernière, ses assaillants auraient lancé: "Nous savons que vous être le rabbin de l'AMIA", avant de dérober de l'argent et des effets personnels puis de prendre la fuite. 

Acte antisémite

Jorge Knoblovits, le président de la DAIA, la représentation des institutions juives d'Argentine a dénoncé "un acte antisémite", dans un pays où ils sont peu fréquents.

Le rabbin se trouvait dans sa maison avec son épouse quand sept hommes y ont fait irruption. "Alors qu'il n'offrait aucune résistance au vol, ils l'ont jeté à terre, lui ont cassé neuf côtes et l'ont défiguré", a précisé le président de la DAIA. Les autorités ont ouvert une enquête pour identifier les assaillants.

Cette agression intervient après la profanation de neuf tombes dans un cimetière juif de la province de San Luis, ce week-end.

L'Argentine abrite la deuxième plus importante communauté juive du continent américain, derrière les Etats-Unis. Elle compte à l'heure actuelle 190.000 membres contre 300.000 il y a 20 ans, la crise économique de 2001 ayant conduit de nombreux juifs argentins à s'exiler.

Clémentine Piriou avec AFP