BFMTV

A peine libérée, Nadia Savtchenko se dit "prête à se sacrifier de nouveau pour l'Ukraine"

Nadia Savtchenko attend l'énoncé de son verdict dans le box des accusés, au tribunal de Donetsk (Russie), le 22 mars 2016.

Nadia Savtchenko attend l'énoncé de son verdict dans le box des accusés, au tribunal de Donetsk (Russie), le 22 mars 2016. - VASILY MAXIMOV / AFP

La pilote militaire ukrainienne Nadia Savtchenko, détenue en Russie pour le meurtre présumé de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine en 2014, a été libérée et est attendue dans l'après-midi à Kiev, ont déclaré ce mercredi plusieurs sources proches de la présidence ukrainienne.

Une source a indiqué à l'AFP que l’avion de Nadia Savtchenko, la pilote militaire ukrainienne détenue en Russie pour le meurtre présumé de deux journalistes russes dans l'est de l'Ukraine il y a deux ans, devait atterrir en milieu d'après-midi à Kiev. Deux autres sources ont indiqué que Nadia Savtchenko, 35 ans, serait décorée dans la foulée par le président Petro Porochenko. La présidence ukrainienne a annoncé qu'une cérémonie était prévue à 15h15 locales, sans en indiquer la teneur.

Si c’était à refaire…

A peine arrivée à Kiev, Nadia Savtchenko s’est dit "prête à se sacrifier de nouveau sur le champ de bataille pour l'Ukraine" dans une déclaration auprès des journalistes qui l’attendaient à l’aéroport Borispil, et alors qu’elle avait l’air fatigué. "Un grand merci à tous, car vous vous êtes battus pour moi. (...) Si les gens n'avaient pas pris la parole, les hommes politiques se seraient tus. Alors un grand merci à tous", a ajouté cette femme connue pour son esprit frondeur.

A.M avec AFP