BFMTV
Environnement

Incendie en Gironde: 16 maisons ont été détruites par les flammes

Pompiers en Gironde

Pompiers en Gironde - AFP

Aucune victime n'est à déplorer puisque les habitants du quartier touché avaient tous été évacués la veille au soir.

Une "puissance de feu hors norme", selon la sécurité civile. De nombreuses reprises de feu ont ravivé l'incendie de Landiras, qui a déjà ravagé en juillet ce territoire de Gironde. Ce mardi matin, le feu est extrêmement violent et progresse très vite: 6000 hectares de forêt ont déjà brûlé dans le secteur, dont 5000 en douze heures.

Les flammes ont également dévasté plusieurs habitations. 16 maisons d'un quartier de la commune de Belin-Béliet ont été détruites entre ce mardi et ce mercredi. Aucune victime n'est à déplorer puisque les habitants avaient été évacués la veille au soir.

Au total, près 6000 personnes ont dû quitter leur domicile. L'évacuation du bourg de Belin-Béliet, où les 16 maisons ont brûlé et qui compte environ 2000 habitants, a eu lieu ce mercredi matin.

Des conditions météorologiques "très défavorables"

Face à la virulence des flammes, d'autres maisons d'un quartier d'une commune voisine, Hostens, sont menacées. Toutefois, "les 1500 habitants de la commune ont déjà été évacués hier soir", de manière préventive, a affirmé sur BFMTV Jean-Louis Dartiailh, le maire.

À la vue des conditions météorologiques, la situation est jugée "très défavorable" par les pompiers. La journée de ce mercredi va être particulièrement chaude dans le sud-ouest, avec des pointes attendues à 40°C localement. De même, des rafales allant de 30 à 40 km/h sont attendues sur la Gironde selon les scénarios les plus pessimistes, de quoi favoriser la propagation des flammes

"Les vents tournent, on ne sait pas de quel côté le feu va partir", a déploré Jean-Louis Dartiailh.

Salomé Robles