BFMTV

Le Clézio: "Si Marine Le Pen gagne, je rendrai mon passeport français"

L'écrivain Jean-Marie Gustave Le Clézio possède deux nationalités: française et mauricienne.

L'écrivain Jean-Marie Gustave Le Clézio possède deux nationalités: française et mauricienne. - Jessica Gow - ScanPix Sweden - AFP

Dans une interview accordée à un magazine culturel argentin, le Prix Nobel de littérature exprime sa colère face à la montée du FN et affirme qu'il abandonnera la nationalité française si Marine Le Pen accède au pouvoir.

Jean-Marie Gustave Le Clézio, homme aux "identités multiples" selon ses propres termes, s'est montré une nouvelle fois implacable contre le Front national, dans une interview accordée à l'hebdomadaire argentin Revista Ñ le 18 février dernier, et passée relativement inaperçue en France.

Le Prix Nobel de littérature, qui possède la double nationalité française et mauricienne, n'a pas une once d'hésitation: "Quand je vois le FN monter en France, je me sens plus mauricien que jamais. Je ne comprends pas les Français. Si Marine Le Pen gagne, je rendrai mon passeport français, et je ne garderai que mes papiers mauriciens."

"L'espace Schengen est une honte"

Dans cet entretien, il redit sa colère contre les politiques migratoires européennes, après un vibrant plaidoyer pour l'ouverture des frontières qu'il avait prononcé le 1er février dernier lors d'un festival. "Les restrictions de l'espace Schengen sont une honte. On ferme l'Europe à l'Afrique, l'Orient, l'Amérique Latine, et on se referme sur nous. Nous devrions éliminer les frontières pour laisser les gens circuler."

Lui estime également que la "racine du problème est dans la pauvreté et l'isolement des banlieues". "Il y aura toujours des meurtriers fous, mais si les gens ont une vie digne, ils ne les suivront pas."

"Je ne lirai pas" Houellebecq

Jean-Marie Le Clézio égratigne également Michel Houellebecq, qu'il avait déjà chargé lors de ce festival. "Je ne lirai probablement pas Soumission, parce que je ne trouve pas ça correct de dire qu'il faut avoir peur de l'Islam. En France, il existe déjà une forte tendance à céder à cette peur."

Tempête, le dernier livre publié par J.-M. G. Le Clézio, écrivain nomade, qui a vécu dans plusieurs continents, après une enfance en Afrique et une immersion dans une tribu amérindienne dans les années 70, a été publié il y a un an aux éditions Gallimard, raconte notamment l'exil d'une jeune fille sans-papiers, du Ghana aux banlieues françaises.