BFMTV

Un livre sur la puberté adressé aux adolescentes suscite la controverse

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Rémy Gabalda-AFP

Séduire les garçons avec sa poitrine mais cacher la forme de ses tétons, se maquiller, porter des talons et "jouer" à être une femme: un livre met en scène les supposés avantages de la puberté chez les adolescentes. Et fait polémique: certains demandent son retrait.

Un livre sur la puberté qui s'adresse aux adolescentes et pré-adolescentes "à partir de 9 ans" est au cœur d'une polémique. Un collectif d'internautes dénonce sur la page Facebook The Nasty Uterus un ouvrage sexiste qui inculque dès le plus jeune âge des stéréotypes et impose des diktats aux fillettes.

Des conseils "consternants"

Dans les pages de On a chopé la puberté paru au début du mois de février aux éditions Milan, les auteurs recommandent de choisir "un modèle de soutien-gorge avec un tissu plus épais" ou bien de "superposer deux débardeurs l'un sur l'autre" si l'été "on voit mes bouts de sein" parce que "ça craint" et que c'est "la honte". Une autre page évoque les transformations physiques liées à l'adolescence: "grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l'attention du bel Ethan", ou encore "tiens-toi hyper droite pour les (seins, NDLR) faire paraître plus gros". Les auteurs du livre évoquent également dans les autres pages la possibilité de "jouer" aux femmes, porter des chaussures à talons et se maquiller, "tu as enfin la possibilité de porter du fard à paupière, du gloss au collège".

Les signataires de cette tribune se disent en "colère" en raison des conseils "consternants" délivrés aux jeunes filles. "Un ouvrage imprégné de la culture du viol", dénonce le collectif qui regrette par ailleurs une sexualisation prématurée des enfants.

"Porter du maquillage, des chaussures à talons et attirer les regards concupiscents à grands coups de décolletés, c'est donc à ça que sont censées aspirer nos enfants? C'est bien connu c'est hyper épanouissant le maquillage, les chaussures et les décolletés pour des enfants de 9 ans. Notre but à toutes dans la vie c'est d'être belle, d'avoir des Louboutin et des gros seins pour plaire aux garçons."

"Des valeurs archaïques et dégradantes"

Une pétition en ligne a également été lancée ce vendredi pour retirer le livre du marché. Son auteure dénonce un ouvrage qui laisse entendre aux fillettes "qu'elles sont à disposition sexuelle, qu'on peut les juger sur leur physique et qu'elles doivent masquer leur corps".

"Ça leur apprend aussi qu'attirer les garçons grâce à leur poitrine naissante 'c'est cool'. Nous sommes contre ces clichés et l'image dégradante que cela véhicule des femmes."

Pour Angèle, professeur-documentaliste dans un collège et signataire de la tribune, ce livre destiné à des enfants véhicule "des valeurs archaïques et dégradantes". "Il y a plein d'injonctions auxquelles ces fillettes doivent se conformer, c'est réducteur", dénonce-t-elle pour BFMTV.

Une situation de harcèlement sexuel

Sur l'une des pages: une jeune fille est en débardeur. Un garçon, présenté comme un "gros relou" est dessiné sur un banc et commente le physique de l'adolescente: "Mignons ces petits tétons." "À aucun moment le livre ne condamne le harcèlement sexuel, pourtant ce garçon est bien un harceleur, regrette Angèle. C'est comme si tout ce qu'il s'était passé ces derniers temps avec la libération de la parole des femmes n'avait jamais eu lieu. Le livre fait comprendre à cette jeune fille que si elle est harcelée, c'est de sa faute."

Autre point qui suscite la controverse: le passage qui évoque les règles. La solution en cas de douleurs? Se "bouger" plutôt que se "ratatiner" sur soi-même "en attendant que ça passe".

"Il ne s'agit pas de rédiger un passage sur l'endométriose mais de dire aux petites filles que si elles ont mal au ventre pendant leurs règles, elles doivent consulter un médecin pour prendre en charge cette douleur", ajoute Angèle, qui elle-même n'a été diagnostiquée que très tardivement.

"Affligeant", "fatigant", "scandaleux"

L'ouvrage a suscité de nombreuses réactions d'indignation sur les réseaux sociaux. "Ce livre s'adresse à des petites filles de 9 ans qui jouent encore aux lego, à la poupée??? Y'a pas comme un souci?" accuse une internaute. "Pathétique... c'est honteux", dénonce une autre. "Y-a-t-il au moins des conseils culinaires? de bonne tenue de la maison? du petit coup de peigne à donner avant le retour du chéri?" ironise une utilisatrice du réseau social. "Affligeant! Tant de clichés et d'injonctions en si peu de pages... c'est fatigant", s'indigne un autre. "Scandaleux", juge encore une internaute.

La maison d'édition a réagi. Dans un communiqué publié jeudi, Milan jeunesse assure "On a chopé la puberté est un ouvrage documentaire au ton volontairement décalé et humoristique destiné à dédramatiser une période souvent difficile à vivre à l’adolescence."

"C'est un livre avec un message positif: 'tout va bien se passer'. Il faut le lire en entier pour en comprendre le message (...) Le livre rejette tout ce qui empêche les filles de grandir sereinement, dans le respect de leur identité et de leur corps. Les auteurs expliquent simplement, et au second degré, ce qui se passe dans le corps et la tête des adolescentes durant cette période."

Mais pour Angèle, ce livre ne fait "qu'accroître le malaise et le sentiment de ne pas être comme il faut, qu'il faut changer pour entrer dans les cases".

"Devenir une femme, ce n'est pas seulement se doter des armes de la séduction comme si le seul but dans la vie d'une femme était d'attirer le regard d'un homme ou de faire du shopping. Il est hors de question de mettre ça dans un CDI et de donner cette image clichée aux petites filles."

Céline Hussonnois-Alaya