BFMTV

Saturation du métro parisien: "pas de problème gravissime", selon la direction de la RATP

La maison de la RATP (photo d'illustration)

La maison de la RATP (photo d'illustration) - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

"Nous n’avons pas de problème gravissime de transport, mais pour certains voyageurs, le confort n’est pas tout à fait satisfaisant, essentiellement aux heures de pointe", admet le directeur général adjoint de la RATP ce mardi.

Avec une augmentation de 4,5% de la fréquentation du réseau ferré de la RATP depuis 2013, les transports parisiens connaissent des saturations de plus en plus régulières. Une preuve de "l'efficacité" du réseau "de plus en plus plébiscité par les gens", selon le directeur général adjoint de la RATP Philippe Martin, interrogé par le Parisien ce mardi. 

Un "report" des usagers de voitures et bus "sur le métro"

Une situation que la RATP espère passagère et justifiée par des facteurs extérieurs, comme "un dynamisme de l’activité économique, la baisse de la voiture individuelle en zone centrale ou encore la baisse du trafic des bus à Paris, de l’ordre de 4 %, à cause des grands travaux, qui provoquent un report sur le métro", selon Philippe Martin. 

Les lignes 1, 9 et 13 saturées, un problème de "confort"

Selon la directrice de la RATP Catherine Guillouard, trois lignes dépassent souvent les 4 personnes par mètres carrés et sont considérées comme surchargées: la 1, la 9 et la 13.

"Nous n’avons pas de problème gravissime de transport, mais pour certains voyageurs, le confort n’est pas tout à fait satisfaisant, essentiellement aux heures de pointe", admet Philippe Martin. 

Selon Le Parisien, le réseau parisien de transports en commun est le plus surchargé d'Europe. 

Alexandra Jaegy