BFMTV

Revivez le direct de Bourdin & Co du 15 mai

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr - -

Ce mercredi dans Bourdin & Co, le chercheur Mathieu Zagrodzki a décrypté les violences au Trocadéro après la victoire du PSG au championnat de France de football. Le député PS Patrick Mennucci s’est dit opposé au gouvernement sur l’amnistie sociale et Eric Heyer a commenté l'annonce de récession dévoilée par l'Insee. A 8h35, François Bayrou était en simultané sur RMC et BFMTV.

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce mercredi sur RMC :

9h : Merci à tous d’avoir suivi le live de Bourdin & Co ce matin, n’hésitez pas à poursuivre les débats en réagissant ci-dessous ! Rendez-vous demain dès 7h !

8h35 - François Bayrou. Le président du Modem appelle à un gouvernement d’unité nationale, une idée qui séduit de plus en plus les Français. Adepte de la moralisation de la vie politique, il appelle aussi à plus de transparence et à continuer la politique de sérieux budgétaire, alors que la France entre en récession.

8h25, l’heure de retrouver Hervé Gattegno pour son Parti Pris : Oui, la police a failli… et Manuel Valls a faibli.

Eric Heyer, économiste, professeur à Sciences Po

La France est rentrée en récession ce mercredi et le pouvoir d'achat des Français est en baisse. Malgré ces mauvais chiffres, le gouvernement envisage toujours une croissance de 0,1% pour l'année 2013.

8h16 - Eric Heyer : « L'Allemagne est dans une situation comparable. Mais elle ne peut pas seule avoir une croissance forte. D'où l'obligation d'un élan européen. Il va bien falloir que l'Allemagne réfléchisse à des mesures communes. La France n'est pas le pays malade de l'Europe. L'Espagne par exemple s'enfonce bien plus que nous ».

8h15 - Eric Heyer : « Si on a 0,2% de croissance dans les prochaines semaines c'est encore possible d'avoir 0,1% de croissance en 2013. Mais je doute qu'on arrive à tenir ces chiffres ».

8h13 - Eric Heyer : « On parle de récession, mais c'est une définition technique. Et effectivement on produit moins aujourd'hui que ce qu'on produisait en 2007 donc cela fait 5 ans que nous sommes en récession en réalité ».

Patrick Mennucci, député (PS) des Bouches-du-Rhône

Le texte sur l’amnistie sociale va être de nouveau examiné et sera retravaillé à la demande des députés PS en commission des lois. De son côté, Patrick Mennucci, favorable à cette amnistie sociale, espère réunir toute la gauche sur un nouveau texte. Mais ce renvoi en commission pourrait aussi signer la mort du texte sur l'amnistie sociale. 

Sur l'amnistie sociale

7h46 - Patrick Mennucci : « J'ai un désaccord de fond sur ce sujet. Quand on est dans la situation actuelle, il faut tenir tous les bouts de l'arc. On a des demandes d'amnistie mais pas pour les violences sur les personnes. On va retravailler un nouveau texte avec un certain nombre d'amendements. On est nombreux à vouloir cette amnistie ».

Sur les violences au Trocadéro lors de la remise de la Coupe de France au PSG

7h43 - Patrick Mennucci : « J'ai deux propositions. Quand un club reçoit un trophée, cela doit se faire dans le stade. Deuxième chose, il faut facturer le déploiement des forces de l'ordre aux clubs organisateurs ».

Sur la récession

7h42 - Patrick Mennucci : « Je crois qu'on est en train de constater les dégâts du sarkozisme ».

Il est 7h25, c’est l’heure des Coulisses de la Politique par Jean-François Achilli : Manuel Valls dans le collimateur

Mathieu Zagrodzki, chercheur au Centre de recherches sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales (Cesdip), chargé de cours à Sciences Po Paris et habitué des stades (25 ans de Parc des Princes)

Lundi la remise de la coupe de France de Football à l’équipe du PSG au Trocadéro a tourné au vinaigre. Violences et destruction de magasins, vols… la fête a dégénéré. Pour Mathieu Zagrodzki les ultras ne sont pas les seuls responsables de la violence à qui une étincelle a suffi pour exploser.

7h16 - Mathieu Zagrodzki : « La mairie de Paris a très peu de pouvoir dans ce domaine, c'est la préfecture qui donne les autorisations pour ce type d'évènement. Et c'est plutôt de son côté qu'il faut chercher des responsables ».

7h15 - Mathieu Zagrodzki : « Cette situation est catastrophique pour le PSG, les Ultras et les Qataris ».

7h12 - Mathieu Zagrodzki : « Ce n'est pas au PSG de garantir la sécurité des biens et des personnes. Il y a 150 à 200 ultras historiques qui déploient une banderole. Après, il y a un début d'échauffourées... et là, ça dégénère car il y a 15 000 personnes ».

Bonjour à tous, il est 7h et nous sommes ensemble jusqu’à 9h pour suivre la matinale de Jean-Jacques Bourdin.

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin