BFMTV

Revivez le direct de Bourdin & Co du 10 juin

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr

De 7h à 9h suivez en direct la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.fr - -

Ce lundi matin, Jean-Jacques Bourdin recevait le secrétaire général CGT Fonction publique Jean-Marc Canon et le député Jean-Marie Le Guen pour aborder la participation des fonctionnaires à la prochaine réforme des retraites. Le député UDI Yves Jégo est venu soutenir le Made in France à l’occasion de l’opération RMC « Acheter français, je m’y engage », et Bruno Le Maire était invité à 8h35 sur RMC et BFMTV.

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce lundi sur RMC :

-> « Acheter français, je m'y engage » : signez la pétition d'RMC !

A 8h35, Jean-Jacques Bourdin reçoit Bruno Le Maire, qui lance un appel à la moralisation de la vie politique. Le député UMP de l’Eure estime que « l’UMP n’aurait pas forcément fait mieux » après un an de présidence de François Hollande.

8h25, c'est l'heure du parti pris, la chronique d'Hervé Gattegno : Non, les fonctionnaires ne sont pas des nantis !

Jean-Marie Le Guen, député (PS) de Paris

Le député socialiste Jean-Marie Le Guen travaille sur la réforme des retraites, pour laquelle « il n’est pas question d’exclure la fonction publique ». Selon lui, ceux qui partent à la retraite pourraient se voir demander « quelques efforts à la marge », mais ceux qui entrent dans la fonction publique pourraient être soumis à un régime de retraite harmonisé, identique à celui du privé.

Sur les régimes spéciaux des députés et sénateurs

8h23 - Jean-Marie Le Guen : « Il faut s’harmoniser avec ce qu’il se passe dans le reste de la société. Nos amis du Sénat sont un peu en retard ».

Pourquoi ne pas associer l’opposition à la réforme ?

8h22 - Jean-Marie Le Guen : « Evidemment, c’est un sujet qui nous concerne tous. Je crois que sur ce sujet, comme sur d’autres, nous devrions prendre la possibilité d’avoir un dialogue rationnel, c’est l’intérêt national ».

Sur les départs en retraite à 50 ou 55 ans

8h18 - Jean-Marie Le Guen : « Il y a des inégalités. Tous les cas ne sont pas justifiés, il faut faire la distinction entre l’entreprise où on travaille, et la pénibilité du métier dans cette entreprise. Avec l’espérance de vie qui progresse, nous avons vocation à travailler plus longtemps, tous. A 60 ans, beaucoup ont la forme physique qu’avaient leurs parents à 50 ».

8h14 - Jean-Marie Le Guen : « Les régimes spéciaux ont été réformés par Nicolas Sarkozy, mais il y a une insuffisance de financement. Le problème posé est celui de la pénibilité. On peut imaginer qu’on la rattrape avec une retraite plus précoce, mais aussi avec des compensations, par exemple sur les RTT ».

Yves Jégo, député (UDI) de Seine-et-Marne

RMC met à l’honneur, pendant deux semaines, les produits Made in France. Internautes et auditeurs sont invités à défendre le « Fabriqué en France » en s’engageant à acheter français, alors que 8 personnes sur 10 sont prêtes à payer plus cher si le produit est national. Actuellement, 500 produits sont déjà labélisés « Origine France garantie », label créé par Yves Jégo.

7h47 - Yves Jégo : « Nous recensons chacune des gammes de produits labellisées. On en a 600, en un an et demi. On a 1000 gammes de produits dans les tuyaux. La grande distribution s’y met, ils ont compris que le consommateur veut savoir ce qu’il achète, et que beaucoup veulent du "fabriqué en France" ».

Sur le label « Origine France garantie »

7h45 - Yves Jégo : « On a mis au point un indicateur pendant un an et demi, le produit doit être totalement produit en France, et au moins 50% de sa valeur unitaire française. Le label est vérifié par un bureau extérieur, qui vient faire un audit dans l’usine, car beaucoup de produits se disent français et ne le sont pas. Le label est plus exigeant que le label Made in France ».

7h44 - Yves Jégo : « Il y a plein de producteurs français qu’on ne connaît pas. Ce n’est pas parce que c’est français que c’est plus cher. Je viens de remettre le label Origin France à la Toyota Yaris, très compétitive dans sa catégorie ».

-> Signez la pétition « Acheter français, je m’y engage » sur RMC

7h25, c'est l'heure des Coulisses de la politique, avec Jean-François Achilli : L'ambitieuse Marine Le Pen

Sophie Ribstein, correspondante d’RMC à Johannesburg

Alors que Nelson Mandela est hospitalisé dans un état grave, l’Afrique du sud prie pour l’ancien président. Agé de 94 ans, il s’agit de son troisième séjour à l’hôpital depuis décembre dernier. Son état s'est encore détérioré durant le week-end.

7h21 - Sophie Ribstein : « Beaucoup hésitent entre espérer la guérison de Mandela ou lui souhaiter de s’éteindre en paix et sans souffrance ».

7h21 - Sophie Ribstein : « Il est soigné pour la rechute d’une infection pulmonaire, dans un état sérieux mais stable mais peut respirer sans assistance ».

Jean-Marc Canon, secrétaire général CGT Fonction Publique

Yannick Moreau a remis vendredi dernier son rapport sur les retraites, où il préconise des efforts de tout le monde. La conférence sociale se tiendra les 20 et 21 juin et le gouvernement doit soumettre aux syndicats une première version du texte fin août. Les fonctionnaires pourraient voir leur retraite calculée sur les 10 meilleures années (contre les 25 meilleures dans le privé) au lieu des 6 derniers mois, comme actuellement. « Ce n’est pas négociable », affirme Jean-Marc Canon qui estime que la baisse des pensions serait de 5 à 12%.

Sur les régimes spéciaux

7h16 - Jean-Marc Canon : « Il y a des gens qui ont des régimes spéciaux dans les entreprises publiques, et les fonctionnaires qui ont certains avantages à cause de la pénibilité. C’est un débat qu’il faut mettre sur la table. Si on a fait ça, c’est qu’on reconnaît des métiers pénibles à la SNCF ou à EDF. Il y a un vrai débat de fond à mener avec le gouvernement sur la pénibilité, en terme de prévention et de retraite ».

7h15 - Jean-Marc Canon : « Il n’y a pas vraiment d’écart entre public et privé. Aujourd’hui, la plupart des pensions, publiques ou privées, sont équivalentes. Il faut arrêter avec les idées reçues ».

7h12 - Jean-Marc Canon : « On dit qu’il faut des réformes, mais si c’est revenir sur les 6 derniers mois pour revenir aux dix dernières années, c’est un casus belli. Nous disons non, ça entraînerait une baisse de 5 à 12% des pensions ».

Mathias Chaillot avec Jean-Jacques Bourdin